Le pilote d'un Airbus A319 s'endort au dessus de Nantes, un Rafale intercepte l'appareil

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Béranger
L'avion de Brussel Airlines n'a pas répondu aux contrôleurs aériens lors de son survol de Nantes
L'avion de Brussel Airlines n'a pas répondu aux contrôleurs aériens lors de son survol de Nantes © DR

L'affaire remonte au 28 juin dernier mais n'est révélée qu'aujourd'hui par le quotidien belge Het Laatste Nieuws : l'A319 parti des Canaries pour rallier Bruxelles survolait la ville de Nantes lorsque des contrôleurs aériens français ont tenté, en vain, d'établir un contact avec les pilotes.

Au bout de dix minutes, un Rafale a alors pris en chasse l'avion belge, permettant d'entrer en communication avec ses pilotes.
D'après le quotidien belge, l'enquête a déterminé que le pilote principal de l'Airbus s'était assoupi, tandis que son copilote n'avait pas répondu aux appels des contrôleurs français lors de son survol de Nantes, pensant que les injonctions concernaient un autre appareil.

Geert Sciot, porte-parole de Brussel Airlines confirme cette thèse : "On a eu une confusion entre l'équipage, le pilote de Brussel Airlines et les contrôleurs aériens. Il y a eu un manque de communication entre les deux causé par une négligence humaine"

L'avion transportait une centaine de passagers. Une enquête a été ouverte par la direction générale belge de la navigation aérienne.

Le reportage de nos confrères belges de RTL


Un Airbus de Brussels Airlines intercepté par un avion de chasse français le 28 juin dernier

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.