Insolite : la vente des morts en Anjou

Tout se vend pour les morts à la Toussaint dans ce coin d'Anjou. / © France 3 Pays de La Loire
Tout se vend pour les morts à la Toussaint dans ce coin d'Anjou. / © France 3 Pays de La Loire

À Nyoiseau, dans le Maine-et-Loire, à La Toussaint on pratique encore une vente aux enchères pour s'occuper de la célébration des morts. Quand la mort fait partie encore de la vie.

Par Xavier Collombier

Un sourire, une tradition

Dans ce nord Anjou, la mort fait encore partie de la vie. Le jour de La Toussaint, tous se retrouvent dans une festive ambiance pour organiser une vente aux enchères qui servira pendant l'année à se souvenir des morts de la paroisse.

Nyoiseau : la vente des morts

Ici, tout se vend

Une citrouille, une terrine de sanglier, une bouteille de cidre, les légumes du jardin, tout est à vendre. Les "braillous" font monter les enchères, ça change des soirée loto ou des bals du samedi soir.
Un théâtre de la vie, la mort nous va si bien, ici les enterrements se conclut encore et toujours par un banquet. Comme le disait Shakespeare, dans la bouche d'Antoine bientôt sans Cléopatre

La mort est une dette que chacun ne peut payer qu'une fois.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus