Laval : 3 000 personnes à une rave party sauvage

Quelque 3.000 personnes ont participé dans la nuit de samedi à dimanche à Laval (Mayenne) à une rave-party sauvage, organisée en marge du festival des Trans Musicales de Rennes, qui n'a pas donné lieu à d'incidents, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Le rassemblement, qui devait s'achever à la mi-journée dimanche, s'est déroulé en pleine zone urbaine, dans une ancienne usine de matériel de bâtiment de la zone industrielle des Touches, à proximité de la gare de la ville et de cités HLM, a-t-on précisé de même source.
Les ravers, qui n'avaient pas eu l'autorisation de se rassembler dans une localité proche de Rennes où s'était déroulée l'an dernier la rave-party organisée dans le cadre du festival off des Trans, s'étaient regroupés à Chateaubourg (Ille-et-Vilaine), avant de converger vers Laval vers 22H00.

La préfecture de la Mayenne a immédiatement mis en place un dispositif de secours afin de parer à tout accident et des effectifs de police ont été déployés à proximité pour garantir la sécurité des riverains. Hormis quelques évacuations pour des "blessures mineures", il n'y a pas eu d'incident, a-t-on encore indiqué.

Peu avant midi dimanche, un millier de personnes se trouvaient encore sur les lieux.