• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Angers : 20 ans de prison pour Maurice Boiteux qui avait tenté de tuer sa tante

L'assistante vétérinaire de 50 ans condamnée à 20 ans de réclusion / © France 3 Pays de la Loire
L'assistante vétérinaire de 50 ans condamnée à 20 ans de réclusion / © France 3 Pays de la Loire

La cour d'assises du Maine-et-Loire a condamné vendredi à 20 ans de réclusion Maurice Boiteux, reconnu coupable d'avoir tenté d'assassiner sa tante de 90 ans dont il était le seul héritier pour rembourser ses dettes, en 2012 à Doué-la-Fontaine.

Par Claude Bouchet

L'ancien conducteur de bus de 68 ans, qui habitait dans les Vosges, n'avait pas hésité à parcourir 1.200 km aller-retour, soit plus de 10 heures de route en une nuit, pour venir se débarrasser de sa tante et percevoir plus rapidement son héritage. Le 24 juillet 2012 au matin, Yvette Boiteux, avait été retrouvée gisant dans son sang, inanimée, sur le sol de sa cuisine. Le domicile semblait avoir été fouillé mais aucun objet de valeur n'avait été dérobé.

Attaquée par derrière, la vieille dame, victime de plusieurs coups portés à la tête et qui a frôlé la mort, n'a pu être interrogée que plusieurs semaines après l'agression et n'a pu donner de description de son agresseur. Une rumeur sur un rôdeur s'était alors propagée dans la commune tandis que les enquêteurs avaient exploré plusieurs pistes dans l'entourage immédiat de la victime, sans résultat. Finalement le neveu, seul héritier, et très endetté, faisait office de principal suspect.

Il affirmait que le soir où sa tante avait été agressée, il avait fait une balade à vélo, ce qu'a confirmé un témoin, avant de passer la soirée seul à son domicile, sa femme étant partie en vacances. Le lendemain matin, il avait joué au tennis de 08h00 à 10h00. Ce qui laissait peu de temps pour commettre le forfait à 600 km de là. Mais le témoin qui disait l'avoir vu à vélo a reconnu en garde à vue avoir menti à la demande du neveu qui était son ancien employeur. 

Maurice Boiteux, placé en garde à vue le 16 avril 2013, avait alors reconnu les faits.

Avec AFP

A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus