Elections présidentielles 2022. Avec ses affiches décalées, comment La Paimpolette s'est invitée dans la campagne électorale

Publié le Mis à jour le
Écrit par Quentin Cezard .

A Paimpol, Rennes, Brest, Nantes ou encore Paris, les affiches d'une toute nouvelle candidate à la présidentielle sont apparues depuis le 1er avril. La Paimpolette lance sa campagne ! Avec une volonté affichée de faire sourire et d'apporter un peu de légèreté, l'artiste donne un beau coup de projecteur sur son travail.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

"Pour plus d’amour et d’eau fraîche", "parce que le niveau de la mer est déjà assez élevé", "pour des couchers de soleil toute l’année", Votez la Paimpolette ! 

Cette candidate, surprise à l'élection présidentielle, a officiellement lancé sa campagne d'affichage le 1er avril dernier à Nantes.

Dans les jours qui ont suivi, les affiches sont également apparues à Rennes, Brest ou encore Paimpol, lieu de résidence de cette Street-artiste. 

Mon objectif ? Faire sourire et apporter de la légèreté

La Paimpolette

L'artiste habite à Paimpol et souhaite garder l'anonymat. "La paimpolette est très inspirée par ma vie personnelle, j'essaye de ne pas trop m'exposer", se justifie-t-elle.

L'objectif de cette entrée en campagne insolite ? "Faire sourire et apporter de la légèreté" dans une actualité souvent morose.

"J'ai l'impression d'avoir traversé un tunnel hyper sombre avec de nombreuses actualités saturées négativement, nous explique-t-elle. Il ne faut pas se nourrir que de négativité et de pessimisme !"

L'artiste qui s'est fait connaitre en Normandie sous le pseudo de la Trouvillette, a effectué sa mue en s'installant à Paimpol.

Une personnage "plus mature et moins bavarde" a vu le jour dans la ville bretonne, avec des envies présidentielles en plus ! Elle nous promet "pleins de trucs chouettes et que des infos positives. Et un gros budget pour la culture!

Les paimpolais ont peut être déjà vu son travail exposé dans la rue. Elle effectue des collages géants de ses dessins. Chacune de ses fresques constitue une semaine de travail. 

L'artiste essaye également de se faire connaitre via son site internet.

Elle espère monter des projets collaboratifs avec des mairies ou des propriétaires de murs pour réaliser de grandes fresques.

Elle cherche des mécènes ou encore des éditeurs jeunesse pour des projets de BD. Bref ! Une artiste avec des idées dont on entendra encore parler. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité