Commémoration du 11 novembre : surtout ne jamais oublier

A Nantes l'hommage a eu lieu au pied des tables mémorielles au pied de l'esplanade SaintPierre / © Capture Twitter
A Nantes l'hommage a eu lieu au pied des tables mémorielles au pied de l'esplanade SaintPierre / © Capture Twitter

Alors qu'il ne reste plus de poilus, que tous les témoins sont morts, les villes de la région ont rendu hommage aux soldats tombés pour la France lors de la première guerre mondiale, en ce jour, 101e anniversaire de l'armistice.

Par Céline Dupeyrat

A Nantes, la cérémonie commémorative du 101e anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918, marquant la fin de la première guerre mondiale, s’est déroulée en présence des trois candidates aux prochaines municipales. La maire de Nantes, Johanna Rolland(PS), la députée Valérie Oppelt(LREM) et la conseillère régionale, Laurence Garnier(LR). Les trois femmes ont assisté à la cérémonie côte à côte, à l'invitation du préfet Claude d'Harcourt.

La maire de nantes a tenu à rappeler l'importance du devoir de mémoire et de paix
La candidate LR aux municipales et conseillère régionale a,pour sa part, rendu hommage aux soldats "qui ont donné leur vie par amour de la France"
La députée En Marche Valérie Oppelt, a, elle, salué "ceux qui sont morts pour la France".

La commération de l'Armistice du 11 novembre a été célébrée aux Sables d'Olonne devant les élèves de la préparation militaire. 
A cette occasion, un jeune surfeur Olonnais a reçu la médaille du courage pour son intervention lors du naufrage du 7 juin dernier qui a coûté la vie à trois sauveteurs de la SNSM.
Un jeune surfeur Olonnais a reçu ce 11 novembre la médaille du courage pour son intervention lors du naufrage du 7 juin dernier qui a coûté la vie à 3 sauveteurs de la SNSM / © Ville des sables-d'Olonne
Un jeune surfeur Olonnais a reçu ce 11 novembre la médaille du courage pour son intervention lors du naufrage du 7 juin dernier qui a coûté la vie à 3 sauveteurs de la SNSM / © Ville des sables-d'Olonne
Le 101e anniversaire de l'armistice a aussi été célébré au Mans. La première guerre mondiale a fait plus de 9 millions côté soldats, et presque autant de civils.

"Ça a du sens. Aujourd'hui nous n'avons plus d'anciens combattants de cette guerre là. C'est donc important d'associer les nouvelles générations à ce type de commémoration, parce qu'on doit se souvenir. On doit éviter que se genre de chose se reproduise. Chaque année, en différentes occasions, on essaie de faire en sorte que les gens s'associent à cet hommage", a déclaré Adeline Savy, sous-préfète de la Sarthe.

Stéphane Le Foll, maire du Mans(PS) a évoqué lors de cette journée de souvenir et de reccueillement, Paul d'Estournelles de Constant, pacifiste, prix Nobel de la paix 1909 "qui a eu raison trop tôt".



 

Sur le même sujet

Les + Lus