Coronavirus : Quarantaine solidaire : des lives confinés en soutien aux cafés-concerts

L'idée est simple mais elle est essentielle en ces temps compliqués et confinés pour tout le monde, l'opération Quarantaine solidaire propose chaque soir le live d'un artiste en soutien à un lieu de vie et de culture aujourd'hui menacé...

Selon le collectif Culture Bar-Bars, la crise sanitaire que nous vivons aujourd'hui pourrait avoir raison de 30 à 40 % des cafés, lieux essentiels pour la vie de nos villes et villages et la diffusion de la culture notamment musicale. 

Pour les aider, l'association spécialisée dans le booking d'artistes Hureau Booking a entamé début avril La Quarantaine Solidaire, une opération qui consiste à offrir chaque soir le live d'un artriste en solo depuis chez lui, diffusé sur les réseaux sociaux, en soutien à un café-concert. Lors de la prestation, des dons sont récoltés afin de soutenir un de ces petits lieux qui font vivre la scène locale."Notre objectif, en tant qu'artistes, agents, est de voir ces lieux de diffusion culturelle encore sur pied lorsque la vie reprendra. Car c'est grâce à eux que de nombreux artistes, intermittents ou non, peuvent se produire tout au long de l'année".

Le tout est de tenir bon ! Du côté des organisateurs, en tout cas, on semble s'installer dans le temps. "Nous avons démarré la tournée avec l'américain Will Dailey le 03 avril et nous comptons poursuivre la démarche tous les jours jusqu'à la réouverture des bars et restaurants".La première salve de concerts solidaires a lieu en Gironde, en Ille et Vilaine, en Allier, dans les Côtes d'Armor, en Mayenne et en Loire-Atlantique.

Dans notre région, Maen jouera le 19 avril pour le Décibel à Montenay (53), Greg Dandolo le 20 avril pour le Princesse Abibiche à Nantes (44), Obscur Feuillage le 22 avril pour le bar Chez Moss à Chateaubriant (44), Nevin James le 23 avril pour le Jardin Bavarois à Laval (53) et Lidiop le 25 avril pour Team Peace Festival à Argentré (53). D'autres noms devraient rejoindre la programmation...

Plus infos ici
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture solidarité société coronavirus/covid-19 santé