• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Crise des éleveurs: et si les circuits courts étaient la solution?

La grogne des agriculteurs gagne petit à petit l'ensemble de l'ouest de la France. Ceux qui ont choisi la vente directe admettent s'en sortir beaucoup mieux que les producteurs qui travaillent avec la grande distribution. 

Par Raphaëlle Besançon

Partout dans les Pays de la Loire, la même demande: une augmentation du prix de vente du lait et de la viande. Les agriculteurs sont étouffés par la concurrence étrangère, les taxes et les marges des points de vente qui les obligent à s'aligner.

Certains ont développé une activité parallèle, comme ce couple de laitier, qui a choisi d'élever des veaux pour les vendre directement dans un magasin de producteurs dans lequel ils ont pris des parts. Le nombre d'intermédiaire est donc considérablement réduit par rapport au processus habituel et permet, ici, un gain de 20% sur le travail de ces agriculteurs.

Un reportage de Maylenn Villaverde et Thierry Bréhier:

Dans les Pays de la Loire, en 2010, 5 240 exploitations vendaient au moins un produit en circuit court au cours de l'année. C'est la sixième région adepte de ce mode de commercialisation en France.

A lire aussi

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus