Météo : des records de pluie à Nantes, des rues inondées à Beauvoir-sur-Mer, en Vendée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Béranger
Des rues de Beauvoir-sur-Mer en Vendée, ont été inondées dans la nuit du 2 au 3 octobre 2021
Des rues de Beauvoir-sur-Mer en Vendée, ont été inondées dans la nuit du 2 au 3 octobre 2021 © France Televisions - Christophe François

Le fort épisode pluvieux est passé en Loire-Atlantique avec des cumuls d'eau records. En Vendée, les précipitations ont également été localement fortes, notamment à Beauvoir-sur-Mer, où l'eau est montée dans certaines rues à près de 80 cm de hauteur.

La vigilance rouge est levée depuis ce dimanche matin 6 heures en Loire-Atlantique. En milieu de matinée, le département est repassé en vigilance jaune tout comme le Maine-et-Loire, la Sarthe et la Vendée. 

En Loire-Atlantique, les pompiers ont réalisé 113 interventions depuis samedi après-midi. Les gendarmes ont reçu 56 appels en lien avec les intempéries et la police 6 appels. Aucune victime n’est à déplorer à ce stade.

Aucun dégât majeur n'est non plus à déplorer, cependant le périphérique nantais a dû étre fermé quelques heures à hauteur de la porte de Gesvres en raison des inondations, avec la mise en place de l’itinéraire de déviation habituel par le péage de Vieilleville.

La circulation a ainsi été interrompue entre les portes de La Beaujoire et de Gesvres, dans le sens extérieur, et entre les portes de Gesvres et La Chapelle, dans le sens intérieur.

Sur l'A11, une portion de 4kms a été fermée à la circulation jusqu'à la porte de Gesvres dans le sens Paris-Nantes.

A 9 heures ce dimanche matin, le périphérique était de nouveau praticable dans son ensemble, selon l'une de nos équipes sur place.

"Une intervention particulière a été menée au niveau de la porte du Vignoble sur le périphérique nantais à 2h du matin pour la mise en sécurité de deux personnes", précise la préfecture de Loire-Atlantique dans un communiqué, ajoutant que "les routes départementales 39 et 357 sont inondées au niveau de Saint-Mars du Désert et Treillères".

L'équivalent d'un mois de pluie à Nantes

"Nous avions mis en place cette nuit des maraudes sur les cours d'eau et les cours d'eau secondaires" du département, a précisé ce dimanche matin François Drapé, directeur de Cabinet du préfet de la Loire-Atlantique, "pas de difficultés, ce sont des cinétiques assez lentes contrairement aux cours d'eau du sud".

A Nantes, il est tombé l'équivalent de 32 jours de précipitations avec 96,7 mm de pluie, un nouveau record de précipitations, "battant le précédent record (tous mois confondus) sur ce créneau horaire (sur les 24 heures climatologiques, de 8 h samedi à 8 h dimanche, NDLR) datant du 7 juillet 1977 (94.9), données depuis 1945".

A Thouaré-sur-Loire, ls pompiers sont intevernus vers 7h35 ce dimanche matin dans un garage de 300m² en sous-sol d'un immeuble. La possible rupture d'une canalisation d'eau pluviale a entrainé une montée des eaux à hauteur de 2,50 m. Des plongeurs des pompiers on vérifié qu'aucune personne ne se trouvait à l'intérieur.

Il est tombé 102 mm de pluie à Carquefou dans le nord de l'agglomération, 91,8 mm au Pellerin dans le sud Loire (l'équivalent de 28 jours de pluie).

A Saint-Nazaire, 69,8 mm de pluie sont tombés en 24 heures.

Perturbations sur le réseau ferroviaire et d'électricité

Le trafic ferroviaire a été interrompu sur l’axe Nantes-Chateaubriant depuis 21h et la SNCF prévoit des perturbations sur les lignes ferroviaires du département jusqu’à ce dimanche matin 10h.

"La SNCF a débuté ses levées de doute sur le réseau ferroviaire départemental", annonce la préfecture qui ajoute que "certains TGV partis ce matin de Paris à destination de Nantes sont déviés par Rennes".

Vers minuit, 917 foyers étaient privés d’électricité sur le département.
Ce dimanche matin, 803 foyers sont toujours privés d’électricité selon Enedis. "Les levées de doute vont se poursuivre toute la matinée pour s’assurer de l’état des réseaux de transports, d’eau et d’énergie".

La situation devrait être rétablie dimanche midi "en fonction de l’évolution de la situation météorologique", a précisé la préfecture de Loire-Atlantique. Ce que confirme la SNCF en ce milieu de matinée.

A Nantes, les parcs et jardins à enclos ont rouvert, à l'exception du parc de Procé et de son jardin d'enfants, ainsi que le parc de la Gaudinière qui restent provisoirement fermés. La brocante de Viarme peut se poursuivre ce dimanche.

80 cm d'eau dans certaines rues de Beauvoir-sur-Mer

En Vendée, les pompiers ont réalisé 73 interventions entre 23 heures et 3 heures du matin, principalement sur le littoral, pour des arbres arrachés et des inondations. 

Les cumuls de pluie sont très élevés par endroits avec 68,1 mm d'eau à Noirmoutier en l’Ile (l'équivalent de 25 jours de pluie), 65,4 mm au Perrier (20 jours de pluie), 58 mm à l’Ile d’Yeu, selon Météo France.

"Le Nord-Ouest du département est plus particulièrement touché avec 80 cm d'eau dans certaines rues de Beauvoir-sur-Mer", ont précisé ce dimanche matin les pompiers de Vendée.

Une cinquantaine de pavillons ont été touchés. 50 pompiers ont été mobilisés, assistés de 20 véhicules. Des renforts aquatiques étaient prépositionnés pour parer toute éventualité, "ce qui nous a permis cette nuit, vers 2 heures du matin de réagir immédiatement suite à une inondation soudaine dans le centre de Beauvoir-sur-Mer", précise Vincent Cantin, chef des opérations du SDIS 85.

Cinq personnes ont dû être évacuées par des moyens nautiques et pédestres des pompiers. Des écluses ont été ouvertes dans le marais pour permettre une évacuation plus rapide des eaux.

En Sarthe, il est tombé 83,5 mm d'eau sur la commune de Sablé, l'équivalent de 31 jours de pluie.

A Laval, en Mayenne, 69,2 mm d'eau sont tombés en 24 heures.

En Maine-et-Loire, les pompiers ont réalisé 70 interventions pour des arbres arrachés, des câbles électriques tombés et des caves inondées.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.