• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Direct. La mobilisation des Gilets jaunes en Pays de la Loire

Face à face entre Gilets jaunes et forces de l'ordre à Angers, le 19 janvier 2019 / © Eric Aubron /france 3
Face à face entre Gilets jaunes et forces de l'ordre à Angers, le 19 janvier 2019 / © Eric Aubron /france 3

Pour l'acte X de la mobilisation, les Gilets jaunes se sont rassemblés dans plusieurs villes de la région ce samedi 19 janvier. Au cours de l'après-midi, les forces de l'ordre sont intervenues pour disperser les manifestants à Nantes, au Mans et à Angers.

Par Fabienne Even

Au Mans, les Gilets jaunes se sont donnés rendez-vous à 11h devant la gare, avant de converger vers le centre-ville. Selon le comptage effectué par nos confrères du Maine Libre, ils seraient au moins 500 manifestants.

Dans l'après-midi, les gardes mobiles ont tenté de disperser les manifestants place des Jacobins. Un peu plus tôt, les grilles du palais de justice avaient été aspergées de ketchup.

Malgré l'interdiction de manifestation dans le centre-ville d'Angers, l'appel à la mobilisation régionale des Gilets jaunes dans la métropole du Maine-et-Loire a été maintenue. Ils étaient 2500 Gilets jaunes cet après-midi, selon la préfecture du Maine-et-Loire.
Inquièts par de possibles débordements, plusieurs commerces ont protégé leurs vitrines, et de nombreux commerçants ont préféré fermer leur boutique dès midi. La circulation des bus et des tramways est interrompue au centre-ville jusqu'en fin de journée.

Les voies sur berges ont été fermées vers 14h. La préfecture du Maine-et-Loire déconseille aux promeneurs et familles le secteur Fleur d'Eau/Plantagenet.
 
Manifestation des Gilets jaunes à Angers le 19 janvier 2018 / © Eric Aubron / France 3
Manifestation des Gilets jaunes à Angers le 19 janvier 2018 / © Eric Aubron / France 3
 

Le cortège des Gilets jaunes a rejoint la place du Ralliement au centre-ville d'Angers.
A Angers, les Gilets jaunes place du Ralliement, le 19 janvier 2019 / © Eric Aubron / France 3
A Angers, les Gilets jaunes place du Ralliement, le 19 janvier 2019 / © Eric Aubron / France 3
De premiers affontements avec les forces de l'ordre, place du ralliement à Angers. Les gendarmes mobiles ont fait usage de lacrymogènes après des jets de projectiles.
 
Les forces de l'ordre font usages de jets de lacrymogènes pour disperser les manifestants place du Ralliement à Angers
Devant le centre des Congrès, où le chantier du tram est en cours, des dégradations de matériel sont signalés en milieu d'après-midi.

Pour faire face à l'afflux des manifestants, les mesures de sécurité ont été renforcées aux abords du centre-ville. Deux escadrons de gendarmes mobiles ont été déployés en renfort.
Le reportage d'Eric Aubron et Gwénaël Rihet

Le député la republique en marche Mathieu Orphelin regrette dans un communiqué que "la plupart des gilets jaunes ne se soient pas immédiatement désolidarisés des violences. Il estime que "le périmètre de sécurité n'a pas été respecté, malgré les engagements pris". "En conséquence, je suspends mes échanges avec les représentants des gilets jaunes", conclue-t-il dans son communiqué.

A Nantes, les Gilets jaunes se sont rejoints à partir de 13h place du Bouffay. Aux cris de "Macron démission", le défilé a démarré vers 14h. Selon la préfecture de Loire-Atlantique, la manifestation a rassemblé entre 800 et 900 Gilets jaunes. Huit personnes ont été interpellées.

Cours des 50 Otages à Nantes, les forces de l'ordre font usages de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Les manifestants tentent de reformer le cortège Cours des 50 otages.

 L'oeuvre de Philippe Ramette, "L'éloge du pas de côté", installée place du Bouffay dans le cadre du "Voyage à Nantes", inspire les Gilets jaunes et antifas.
"L'éloge du pas de côté" inspire les Gilets jaunes. Nantes, le 19 janvier 2019 / © Eléonore Duplay / France 3
"L'éloge du pas de côté" inspire les Gilets jaunes. Nantes, le 19 janvier 2019 / © Eléonore Duplay / France 3
 

Entre 13h et 14h ce samedi, les antifas se sont également rassemblés place du Bouffay à Nantes, pour manifester contre la venue de Dieudonné. Son spectacle est prévu ce soir "à moins de 20 km de Nantes".

Sur le même sujet

Le Looksor : tout ce que vous ignorez encore de la chanson de Philippe Katerine

Les + Lus

Les + Partagés