• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
© A.Lepais
© A.Lepais

Dimanche 27 janvier 2019, Nathalie Schraen Guirma vous propose un voyage dans le temps, du Moyen-Âge avec un batteur d’armure, en passant par le 19ème siècle avec le travail du cuir ou encore les années 50 avec la restauration de buffet Mado.

Par Aurélie Wantz / Anne Lepais

Revoir l'émission

Nathalie commence son voyage en partant à la rencontre de Gabriel Vimar, historien et apprenti batteur d’armure. Ce passionné du Moyen-Âge et ancien champion de béhourd, fabrique et reconstitue à l’identique des armures et équipements d’époque médiévale entièrement forgés à la main. Un savoir-faire ancestral qui demande de la rigueur et une extrême précision pour ces réalisations faites sur mesure.
 
Armure de chez Gabriel Armoury / © Aurélie Wantz
Armure de chez Gabriel Armoury / © Aurélie Wantz

Ensuite, Nathalie prend pour la route pour Souvigné où elle retrouve Aline Contamine, alias MamZelle Térébenthine, une passionnée des années 50, de la décoration rétro-vintage et des buffets Mado. En redonnant vie à ces buffets des années 50, Aline crée des décors originaux peints à la main auxquels elle aime ajouter une touche d’humour sous forme de fausses publicités décalées tout en jouant avec les mots et clichés des années fifties.
 
Aline Contamine, alias MamZelle Térébenthine, une passionnée des années 50, de la décoration rétro-vintage et des buffets Mado. / © Aurélie Wantz
Aline Contamine, alias MamZelle Térébenthine, une passionnée des années 50, de la décoration rétro-vintage et des buffets Mado. / © Aurélie Wantz

Pour finir son voyage dans le temps, Nathalie nous emmène à Saint-Agil pour rejoindre Sylvie et son fils Jara à leur atelier et découvrir le travail du cuir. Ces spécialistes fabriquent des selles, des colliers, des harnais et restaurent d’anciens attelages et hippomobiles du début du 19ème siècle... un travail haute couture et entièrement fait main pour cette famille de passionnés.
 
À Saint-Agil, Sylvie Buschhoff et son fils Jara fabriquent des selles, des colliers, des harnais et restaurent d’anciens attelages et hippomobiles du début du 19ème siècle / © Aurélie Wantz
À Saint-Agil, Sylvie Buschhoff et son fils Jara fabriquent des selles, des colliers, des harnais et restaurent d’anciens attelages et hippomobiles du début du 19ème siècle / © Aurélie Wantz


 

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité