Enquêtes de région

Un mercredi par mois, en deuxième partie de soirée  
Logo de l'émission Enquêtes de région

Rezé : Thomas Charrier, photographe pour le commerce en ligne

© éric guillaud
© éric guillaud

Vendéen d'origine, aujourd'hui rezéen, Thomas Charrier est photographe de publicité et travaille notamment pour vente-privee.com, le créateur des ventes événementielles sur internet.

Par Eric Guillaud

Thomas Charrier photographe. L'accueil de son site internet ne peut être plus sobre. Un nom, une profession et quelques photographies de produits réalisés pour divers commerces en ligne.

Thomas a commencé à travailler comme photographe de publicité sur des catalogues papier. Une autre époque !

Il a basculé tout naturellement vers le commerce en ligne au milieu des années 2000, notamment au moment du lancement des sites de la Camif, d'Alinea... "Un boulot astronomique, il a fallu photographier tous les produits du catalogue".

Depuis 5 ans maintenant, Thomas travaille en indépendant pour vente-privee.com, le premier site de ventes événementielles en France. 
Il n'est pas le seul. L'entreprise emploie plusieurs dizaines de photographes comme lui, avec chacun un domaine de prédilection. Thomas, lui, fait dans la nature morte, entendez qu'il ne photographie pas de mannequins et donc pas de prêt à porter.

Chocolats, produits de beauté, linge de maison, produits électroménagers et même animaux... voilà son rayon !

Un éventail large, très large même. Il faut dire que tout se vend aujourd'hui sur internet et notamment sur vente-privee.com. 6100 ventes événementielles pour 2000 marques en 2012, un chiffre d'affaire qui s'élève à 1,3 milliard d'euros pour la même année, 2,5 millions de visiteurs par jour, 60 millions de produits vendus en Europe, 75000 colis expédiés chaque jour, 1800 collaborateurs... des chiffres qui font tourner la tête !

Et parmi les raisons de cette success story : la mise en valeur des produits sur les photos.

Ce travail qui s'effectue principalement dans les studios de l'entreprise est minutieux. "Une demi-journée est parfois nécessaire pour réaliser la bonne photo", précise Thomas. La mise en scène, la lumière, les éléments de décors... tout doit être impeccable, donner envie d'acheter et respecter l'image de la marque.

C'est le premier travail de Thomas quand il arrive au studio : se renseigner sur cette fameuse image véhiculée par la marque. Le reste n'est qu'affaire de talent et d'imagination. Et visiblement Thomas n'en manque pas...

Le site de Thomas Charrier


Gesvre : une famille d'artistes hors norme les Poincheval