pays de la loire
Choisir une région

ENSEMBLE C'EST MIEUX ! - Pays de la Loire

Du sourire, des rencontres, des invités et des échanges de bons-plans. Du lundi au vendredi à 10h45
Logo de l'émission ENSEMBLE C'EST MIEUX ! - Pays de la Loire

La folie des dépôts-ventes

© cc/kotomi, Flickr
© cc/kotomi, Flickr

Aujourd'hui, le luxe se porte bon marché. Le système du dépôt-vente explose. Simple, bien rodé, il est fait partie des habitudes du consommateur.

Par Raphaëlle Besançon

Pour les uns, c'est un moyen de vendre des objets inutilisés sans se compliquer la vie et pour les autres, c'est l'assurance de payer moins cher tout en ayant la garantie d'une certaine qualité.

Depuis une petite dizaine d'années, les dépôts-ventes connaissent un essor considérable en France. Crise oblige, tous les moyens sont bons pour faire des économies. À leur début, ces magasins proposaient surtout de l'ameublement. Aujourd'hui, il sont de plus en plus variés et revendent aussi bien des vêtements que des fournitures pour bébés. Même le luxe s'y met. Le site videdressing surfe clairement sur cette nouvelle tendance. Maintenant, acheter du luxe bon marché, c'est devenu normal. Pas de honte à cela.

Beaucoup d'avantages

Même si les sites de vente entre particuliers fleurissent sur le net et remportent un vif succès (pensons à Amazon, Leboncoin.fr ou ebay pour ne citer qu'eux) il est parfois bien plus simple de se déplacer dans l'un des dépôt-vente de sa ville.

Bien sûr il y a un point négatif, le magasin prélève une partie du prix de la vente de votre bien et peut refuser de prendre un objet parce-qu'il estime qu'il sera trop difficile à vendre, mais il y a surtout des garanties.

L'acheteur est sûr de trouver des objets en bon état puisqu'ils sont passés auparavant entre les mains des gérants du dépôts vente qui veillent à un certain niveau de qualité. Et les vendeurs, eux, sont déchargés de tout le processus de vente parfois pénible tout en étant sûr de retrouver leur bien si celui-ci n'est pas vendu, le commerçant ayant l'obligation de le lui restituer. Craquer sur une robe très cher et savoir qu'on pourra la revendre facilement après, voilà qui déculpabilise!