• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Ensemble c'est mieux !

Du lundi au vendredi à 10h50  
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux !

On repasse le code : conduire avec un GPS et un régulateur de vitesse en sécurité

© Codes Rousseau
© Codes Rousseau

Quand et comment utiliser un GPS en voiture ? Comment se servir d'un limiteur ou d'un régulateur de vitesse ? On repasse et on actualise le code de la route avec un rédacteur du célèbre Codes Rousseau basé depuis les années 20 aux Sables d'Olonne.

Par Xavier Collombier

 / © Codes Rousseau
/ © Codes Rousseau

D’une manière générale, quand on conduit, il vaut mieux avoir les yeux sur la route.
Chaque fois qu’on détourne son regard de la route, on prend des risques.
Le GPS est particulièrement utile aux personnes qui n’ont aucun sens de l’orientation et très efficace pour rechercher une adresse en ville. Il se programme avant un départ ou nécessite un arrêt.
En circulation, on écoute les indications qu’il donne et qui sont précises.
 

 / © Codes Rousseau
/ © Codes Rousseau

Les côtes sont particulièrement gourmandes en carburant. En effet, le poids de la voiture entre en ligne de compte... Exactement comme à vélo !
Pour limiter la consommation, le mieux est de ne pas chercher à conserver la vitesse maximum autorisée. D’accepter de perdre un peu de vitesse, qui pourra être regagnée dans la descente suivante.
Or, le régulateur, une fois enclenché, garde la vitesse programmée. Même en côte... Alors que dans la descente suivante, le conducteur sera peut-être obligé de freiner. Parce que le régulateur n’agit pas sur les freins.
 

 / © Codes Rousseau
/ © Codes Rousseau

Lorsqu’il pleut, la visibilité et l’adhérence sont diminuées.
Les limitations de vitesse sont abaissées mais réduire sa vitesse ne suffit pas pour limiter le risque d’accident.
Ici, augmenter les intervalles de sécurité  permet d’avoir le temps et l’espace pour réagir.
Dans cette situation, la circulation est dense.
Pour rester à bonne distance des autres usagers, mon allure risque d’être modifiée sans cesse.
C’est la raison pour laquelle l’utilisation du régulateur n’est pas appropriée.
La circulation s’établit en files ininterrompues, changer de voie est interdit sauf pour préparer un changement de direction.
Je reste dans cette voie.

A lire aussi

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité