Ensemble c'est mieux !

Du lundi au vendredi à 10.45  
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux !

Vivre mieux : le food-surfing pour rencontrer de nouveaux amis autour d'un petit plat

Papoter autour d'une bonne popote, le food-surfing doit d'abord permettre de faire des rencontres via le net autour d'un bon repas / © Lokan Sardari / Flickr
Papoter autour d'une bonne popote, le food-surfing doit d'abord permettre de faire des rencontres via le net autour d'un bon repas / © Lokan Sardari / Flickr

Manger chez un inconnu moyennant une petite contribution financière est désormais un phénomène de plus en plus répandu, plus connu sous le nom de "food-surfing". On connaissait le couch-surfing pour trouver le gîte chez l'habitant on y trouve désormais aussi le couvert

Par Christophe Turgis

Il s'agit donc de partager, moyennant quelques euros un repas fait maison. L'idée est de s'improviser restaurateur d'un soir, autant pour le plaisir de partager sa cuisine, que celui de faire de nouvelles rencontres. Comme pour le couch-surfing ou le co-voiturage, on trouve des apps pour mettre en relation l'offre et la demande !

Pas question de rechercher la performance culinaire, le food-surfing doit permettre aux convives d'échanger autour d'un bon repas. "À la bonne franquette", la cuisine doit d'abord être simple, façon cuisine de ménage c'est parfait. Les recettes de Françoises Bernard ou de votre grand mère le sont également !
Et si vos origines indiennes d'Amérique du sud vous font pratiquer la cuisine Aztèque, n'hésitez pas non plus. Le food-surfing doit être le reflet de vos origines régionales. Traditionnelle, normande ou marocaine, votre cuisine et vos recettes rien qu'à vous, c'est ce qui fera la différence pour celles ou ceux qui viendront dîner chez vous. Ou chez qui vous irez dîner. Car ça marche dans les deux sens !

Le prix doit rester modique. Le food-surfing n'est pas là pour faire concurrence à la restauration professionnelle. Demander une dizaine d'euros sera très raisonnable, un vingtaine... c'est qu'il y avait des vins coûteux pour accompagner le repas ! Mais après tout pourquoi pas. Découvrir les vins des terroirs français peuvent aussi être un moyen de faire connaissance avec des touristes étrangers chez vous. L'art du vin fait aussi partie de notre culture de la cuisine à la maison.

Le food-surfing est une affaire de web. On trouve de nombreuses apps anglo-saxonnes, en France plutôt des sites web de mise en relation. On s'inscrit on indique ce que l'on offre ou ce que l'on cherche, ou et quand on peut recevoir ou être reçu. Que vous fassiez la popote ou envie de vous mettre à table, le site fait le reste !


Quelques adresse web :
viensmangeralamaison.fr
super-marmite.com
vizeat.com