• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Ensemble c'est mieux !

Du lundi au vendredi à 10h50  
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux !

À vos assiettes : ces fruits et légumes qu'il faut manger bio ou pas forcément

Tout ce qui brille n'est pas forcément sain et sans pesticide. / © CC / Martin Cathrae / Flickr
Tout ce qui brille n'est pas forcément sain et sans pesticide. / © CC / Martin Cathrae / Flickr

Faut-il tout acheter bio en matière de fruits et de légumes ? Non, ils ne sont pas tous égaux devant les pesticides et la culture intensive  à coup d'engrais. Quelques exemples pour faire ses courses malin.

Par Xavier Collombier

Fruits et légumes ne sont pas égaux devant les engrais et les pesticides. L'agriculture intensive a permis de nourrir notre planète, mais au prix de toxines que l'on finit par retrouver dans notre sang. Les ravageurs ne dévorent pas l'ensemble des fruits et légumes de la planète, les plantes supportent également plus ou moins bien la culture intensive et l'engrais. Il faut donc faire son marché malin. Écouter les histoires des producteurs locaux, choisir avec un minimum d'infos préalables, sans oublier que bio ne veut pas non plus dire forcément vierge de produits chimiques : sulfate de cuivre, chaux vives restent autorisés par exemple.
 / © CC / Condesign / Pixabay
/ © CC / Condesign / Pixabay


La France, première puissance agricole européenne, est également championne du taux de pesticide dans le sang de ses habitants. Selon une étude de l'institut de veille sanitaire, ils sont présents dans notre sang à des niveaux au moins trois fois plus élevés que dans ceux des Américains ou des Allemands. Ces pesticides sont largement utilisés en agriculture, en horticulture et pour un usage domestique (idéaux pour se débarrasser des insectes à la maison, désherber les allées, protéger les plantes du jardin etc..).

Fruits et légumes forcément bio


 / © CC/Alexandra E Rust/Flickr
/ © CC/Alexandra E Rust/Flickr

L'Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) a récemment analysé nos assiettes soit 70 000 aliments à la recherche de résidus de pesticides.. et les champions sont : 

  • La salade, c'est le végétal le plus contaminé dans le monde, cultivé sous serre, les pesticides s'accumulent et ne sont pas lavés par la pluie.
  • Les raisins, 81% des raisins français d'après l'étude sont contaminés par des traces fortes de produits phyto-sanitaires.
  • Les framboises, comme les fraises sont contaminés pour 75% de la production française toujours d'après l'autorité.
  • Les pommes sont les fruits sans doute les plus traités aujourd'hui. Plusieurs études démontrent qu'une pomme est traitée en moyenne avec 35 pesticides différents.

La pomme princesse des pesticides / © CC/ Comdesign / PIxabay
La pomme princesse des pesticides / © CC/ Comdesign / PIxabay
  • Céleri, épinards, nectarines, concombres, pèches, petits pois, pommes de terre, piments et poivrons font partie de la triste liste où sévissent ce que les scientifiques appellent les "12 salopards", soit une douzaine de traces de pesticides ou plus.

Ces fruits et légumes à consommer pas forcément bio

  • La tomate, c'est la surprise de l'étude européenne. L'image terrible de ces tomates espagnoles nourries au goutte à goutte dans des serres nous a rendu un brin parano. Il faut cependant absolument éviter les tomates cerises issues de l'agriculture intensive qui elles sont dans le rouge côté produits phyto-sanitaires.
  • Les oignons résistent mieux que d'autres légumes aux maladies et aux prédateurs. On peut les manger non-bio.
  • Les choux, comme les chou-fleurs ont peu de traces de pesticides.
  • Asperges et champignons ne sont pas contaminés aux pesticides.
  • Pois, lentilles,  légumineuses résistent à l'appel de l'engrais.

La tomate à manger bio ou jamais ? Et bien détrompez-vous. / © CC / pieter musterd / Flickr
La tomate à manger bio ou jamais ? Et bien détrompez-vous. / © CC / pieter musterd / Flickr

Bio ou pas bio, une chose est sûre il faut mieux laver vos fruits et légumes avant de les consommer et en cas de doute les faire cuire avec du bicarbonate de soude qui fera disparaître en grande partie les éventuelles traces de pesticide. Bon appétit.

A lire aussi

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité