• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Ensemble c'est mieux !

Du lundi au vendredi à 10h50  
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux !

Numérique : notre boite mail, cible privilégiée des démarcheurs ?

Trop de spams dans votre boite mail ? Les FAI en bloqueraient jusqu'à 90% ! / © clubic.com
Trop de spams dans votre boite mail ? Les FAI en bloqueraient jusqu'à 90% ! / © clubic.com

Le démarchage abusif, un fléau dans notre quotidien numérique, mails, sms, messages vocaux, tous ces solliciteurs nous "pourrissent" la vie quotidienne, comment nos coordonnées circulent-elles sur le web ? Et comment pouvons-nous réduire le bruit ? À défaut de s'en débarrasser !

Par O Couvreur et Ch Turgis


Comment notre mail arrive-t-il dans une liste d'envoi numérique ? Il y a plusieurs options : l’internaute peut s’être inscrit sur un site lorsqu’il fait un achat sur un site marchand par exemple, et ne pas avoir décoché une petite case qui autorise le site à communiquer les coordonnées téléphoniques et numériques à des tiers.
Ces tiers revendent des listes d’adresses mails à d’autres organismes et ainsi de suite. Votre adresse perso se retrouve dans plein de listes de diffusion. Donc il faut être bien vigilant quand on remplit un formulaire sur le web et cocher à bon escient les cases de partage de données.


Comment faire pour s’en débarrasser ?

On peut déjà utiliser les filtres de nos boîtes mail. Toutes disposent d’une fonction courrier indésirable. En gros, vous triez progressivement les mails que vous recevez en indiquant qu’ils ne sont pas les bienvenus et automatiquement, ils ne s’afficheront plus dans votre boîte de réception mais dans un onglet spécifique. Ça vous évitera de perdre du temps quand vous consultez vos mails.

De temps en temps, triez vos mails par expéditeur. Ça se fait en un clic sur votre boîte de réception et là, vous mettez les indésirables à la corbeille d’un coup. N’oubliez pas aussi d’aller dans le mail et de cocher sur un petit lien -en général écrit tout en bas et en très petits caractères- ou vous voyez affiché "se désabonner" ou "unsubscribe" en anglais. La démarche est simple et en général efficace.


Des envois sans fin ?

Alors il y a une bonne et une mauvaise nouvelle : je commence par la mauvaise : c’est que ça évolue tout le temps. Et que ceux qui envoient ses spams essaient en permanence d’utiliser les failles de sécurité pour vous atteindre.
La bonne nouvelle c’est que vous n’êtes pas seul, puisque les fournisseurs d’accès et leurs prestataires de sécurité, mais aussi les organismes qui hébergent vos boîtes mail font énormément d’effort justement contre les spams et ce qu’on appelle aussi le phishing. Leur objectif, c’est que vous puissiez utiliser correctement leurs services, sans quoi vous serez tenté de créer une autre boîte mail, ailleurs.
Sachez quand même que la majeure partie du spam (près de 90%) est filtrée en amont par ces outils anti-spam développés par les fournisseurs d’accès internet et de messagerie. Concrètement, ça veut dire que vous n’en voyez arriver que 1 sur 10… Rassurant ? Pas vraiment !

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité