pays de la loire
Choisir une région

Ensemble c'est mieux !

Du lundi au vendredi à 10.45  
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux !

Vivre mieux : le paiement par carte bancaire sans contact

Carte bancaire NFC pour le paiement sans contact / © clubic.com
Carte bancaire NFC pour le paiement sans contact / © clubic.com

Y a-t-il un petit logo "wifi" sur votre carte bancaire ? Oui ? Vous pouvez l'utiliser pour un paiement sans contact chez les commerçants munis d'un terminal de paiement adapté. Il suffit de la passer à proximité et c'est payé ! Mais, y a -t-il un danger pour mon compte en banque ?

Par Christophe Turgis

Pratique pour payer le pain chez le boulanger, quelques yaourts chez l'épicier, pratique pour règles les achats du quotidien d'un montant inférieur à 20 €. La carte bancaire sans contact est arrivée discrètement dans nos portes-feuilles. Une porte d'entrée pour les pirates pour les uns..., un paiement parfaitement sécurisé pour les autres !

Les cartes bancaires et les mobiles utilisant la technologie NFC se multiplient. Car outre les cartes "bleues", nos smartphones rattachés à une carte bancaire vont aussi permettre ce type de paiement sans contact. C'est déjà le cas pour les iphones les plus récents avec l'app ApplePay.
NFC pour : Near Field Communication  ou communication en champ proche. Il suffit d’approcher sa carte à 3 ou 4 centimètres d’une borne ou d’un terminal de paiement chez le commerçant pour régler instantanément des petits achats – dans la limite de 20 euros par transaction en France. (25 ailleurs dans la zone Euro). Pas de code à composer, pas de monnaie à rendre. L’objectif affiché par le groupement des cartes bancaires est de rendre le paiement "pratique, rapide et sécurisé".

35 millions de cartes bancaires en circulation en France sont déjà équipées de cette technologie. 22%, seulement, des terminaux chez les commerçants savent les lire ! Soit moins de 300 000 points de vente. L'objectif est d'arriver à 100% en 2020.

Mais, moins d’un consommateur français équipé de carte NFC sur cinq utilise cette fonctionnalité, selon le groupement des cartes bancaires. Les transactions sans contact représentent à peine plus d’1 % des transactions effectuées en 2014, loin de la Pologne (33 %) ou de la République tchèque (50 %). UAutre exemple, le nombre de transactions sans code est illimité en Suisse et le code nécessaire seulement pour un paiement supérieur à 40€...


Un système fiable ?

On le voit la confiance dans ce nouveau moyen de paiement varie fortement d'une frontière à l'autre... 60 millions de consommateurs rapporte les travaux d'une chercheuse étatsunienne sur cette technologie. Selon Kristin Paget, spécialiste en sécurité, il est possible avec un faible budget de lire à distance les données de son voisin dans les transports en commun et de procéder immédiatement à un paiement électronique avec ces données...

Les banques affirment le contraire, les informations bancaires sensibles échangées entre la carte et le terminal sont toutes cryptées. Si les données échangées étaient interceptées et décryptées, elles ne permettraient pas de créer une copie de la piste ou du cryptogramme visuel de la carte, nécessaire aux paiements sur internet.

Autres mesures de sécurité avancées par les banques, les cartes ne sont pas lisibles à plus de 4 cm de distance du terminal de paiement. Et puis, c'est l'utilisateur qui fixe avec sa banque à partir de quel montant, (50 ou 100€ par exemple), le terminal lui demandera de taper son code secret pour permettre de continuer l'utilisation de la carte.