• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Ensemble c'est mieux !

Du lundi au vendredi à 10h50  
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux !

Votre véto : maladies des poissons d'aquarium et de bassin

Les poissons ont aussi leur chirurgien vétérinaire pour enlever des tumeurs virales / © Lort Smith Hospital
Les poissons ont aussi leur chirurgien vétérinaire pour enlever des tumeurs virales / © Lort Smith Hospital

Votre poisson rouge n'est plus très rouge, l'eau de votre aquarium n'est plus très claire, bref votre petit monde multicolore fait grise mine ! Une consultation chez le vétérinaire s'impose ! Pour des poissons ? Y-a pas de raison !

Par Christophe Turgis

Pour commencer affirme Éric Buton, notre vétérinaire spécialiste des poissons, "il n'y a pas de poissons malades, il n'y a que des aquariums malades".

Il convient donc de respecter quelques règles de base, sans cela point de salut pour votre aquarium et ses habitants ! La qualité de l'eau est primordiale, sa température, la filtration et le respect du cycle de l'azote. Mais aussi la densité de sa population, et puis tous les poissons ne se supportent pas entre-eux ! Il faut toujours plus de femelles que de mâles... la nature est ainsi faite !

Dans un aquarium d'eau chaude planté, il conviendra de ne pas dépasser 1 cm de poisson par litre d'eau, et en eau froide en eau de mer, 1 cm pour 3 à 5 litres d'eau.


Des maladies et de la chirurgie !

Les maladies parasitaires externes sont les plus fréquentes avec par exemple des points blancs sous les écailles de vos protégés. C'est un protozoaire cilié Ichthyophthirius multifiliis qui provoque ces points blancs de 0,2 à 1mm sous le mucus de la peau, des nageoires, de la queue et des branchies. Les poissons se frottent sur le décor, souffrent de difficultés respiratoires et meurrent !

On trouve des produits dans le commerce, jardinneries, animaleries, pour traiter l'eau et les poissons par la même occasion. Quand c'est plus grave, comme avec des maladies virales, on pourra solliciter le vétérinaire qui pratiquera un peu de chirurgie au besoin !

Il insensibilisera le poisson avec un anesthésiant mélangé à l'eau dans laquelle il vit. Il intubera le poisson pour que l'eau continue d'apporter l'oxygène nécessaire à ses branchies. D'un coup de scalpel le médecin des poissons enlèvera les petites tumeurs !


Voir l'article du Mail on Line avec l'opération de Bubbles the goldfish

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité