Qui sommes-nous ?

Découvrez les portraits de grands personnages qui ont marqué l’histoire régionale, une mise en perspective de problématiques contemporaines,  économiques, sociétales ou environnementales...  Le lundi soir, après le Grand Soir 3
Logo de l'émission Qui sommes-nous ?

DOCUMENTAIRE. “Travailler encore”, série de portraits singuliers du monde du travail

Thierry Chirol, éleveur laitier à Cisternes la Forêt dans lePuy de Dome. Rencontre avec un agriculteur qui se diversifie et fait tout pour assurer sa survie / © Maximal Productions
Thierry Chirol, éleveur laitier à Cisternes la Forêt dans lePuy de Dome. Rencontre avec un agriculteur qui se diversifie et fait tout pour assurer sa survie / © Maximal Productions

C’est un moyen détourné pour revenir sur LA préoccupation principale des Français, qui encore une fois va rythmer le calendrier politique en cette année d’élections : Le chômage. Un film de Jean-Thomas Ceccaldi, à découvrir lundi 22 mai après le Grand Soir 3.

Par Claude Bouchet

Pour aborder le sujet d’une autre manière en faisant un pas de côté et en élargissant la problématique, le film "Travailler encore" donne la parole à ceux qui ont -encore- un emploi. Un emploi qu’ils ont choisi, dont ils sont fiers et dont ils parlent avec passion. Un emploi où le facteur humain est d’une importance capitale. Un emploi où l’homme ne pourra donc jamais totalement disparaître derrière la machine. Mais un emploi qu’ils exercent aujourd’hui dans des conditions de plus en plus difficiles.
Voire décourageantes.

Leurs témoignages sont à la limite du point de rupture, en équilibre instable entre la vocation pour le métier qu’ils exercent et la peur de ne plus pouvoir le faire dans des conditions décentes : Ils racontent une envie, une vocation, un engagement…
… Mais aussi des manques de moyen, de soutien, des remises en question.

"Travailller encore" Un film de Jean-Thomas Ceccaldi Produit par Bruno Gaston

Ils sont un cri d’alerte, un signal d’alarme. Pas dramatique car délivré par des personnes passionnées et enthousiastes, mais véhément. Positif, mais réaliste.

Jusqu’ici tout va bien. (mais le plus important ce n’est pas la chute, c’est l’atterrissage).

Les personnes qui s’expriment sont des "héros anonymes", quelques uns de ces Français qui, chaque jour, dans des conditions économiques et sociales de plus en plus difficiles, continuent d’exercer au mieux un métier nécessaire au "bien commun".
Tellement utilisée qu’elle peut parfois en perdre son sens, cette expression est dans ce film incarnée par le vécu quotidien de quelques « travailleurs » (autre mot devenu inutilisable…), et par les mots qu’ils posent dessus. On croise :
  • Thierry Chirol, éleveur laitier, Cisternes la Forêt, Puy de Dome
  • Fatima Isli, infirmière en gériatrie, Arras, Pas de Calais
  • Christophe Barbier, cadre dirigeant d'une Scop, Carcassonne,
  • Aude Bernard Brangier, médecin de campagne, Saint Alban sur Limagnole, Lozère
  • Gwenael Pennarun, patron pêcheur, Combrit Sainte Marine, Finistère
  • Marjorie Nakache, metteur en scène de théâtre, Stains, Seine Saint Denis
  • Jean-Paul Brissot, menuisier, Chichery
  • Yonne Cécile Madeline, avocate, Rouen, Seine Maritime
  • Yassine Boutahar, professeur de Français, Beaulieu sur Mer, Alpes Maritimes
  • Sandra Lecat, chercheuse au CNRS, Strasbourg, Bas Rhin
Travailler encore est une série de portraits singuliers du monde du travail. Un monde en pleine évolution, pour le meilleur ou pour le pire.

 

La CPAM du Maine-et-loire accentue les contrôles