Vues Sur Loire

Le dimanche à 12h55
Logo de l'émission Vues Sur Loire

Angers, la ville idéale

Angers / © Vues sur Loire
Angers / © Vues sur Loire

Dès le XVIème siècle Angers fut célébrée pour la douceur de vivre qu’elle offre... Cinq siècles plus tard la belle angevine rivalise d’innovation et d’initiatives. Cette semaine Sylvie Denis vous ouvre les portes du plus grand campus végétal de France.

Par Anne Lepais

Revoir l'émission

Dans ce numéro de Vues sur Loire sur « Angers, la ville idéale », vous ferrez connaissance avec l’éco pâturage au collège, et la quatrième génération de relieur doreur angevin, ou encore, un chef étoilé locavore qui aime aussi le fast food en passant par le plus grand musée privé d’aéronautique.


Rencontres avec : 


  • Jean-Luc Gaignard et Jean-Pierre Renou

Les équipements du Campus du végétal permettent de mutualiser la recherche, l’innovation et la formation. L’équipe de 250 chercheurs et ingénieurs travaille sur la santé des plantes, la création de nouvelles variétés et les fonctions du végétal en ville. 10000 m2 de serres expérimentales et 8000 m2 de laboratoires sont au service de tous les acteurs de la filière dont le pôle de compétitivité Végépolys.

  • François Comte, le conservateur des musées d'Angers

L’abbaye était une ruine depuis un incendie durant la guerre et les voutes se sont effondrées en 1815 une ruine jusqu’en 1981 qui servait de réserve au musée des Beaux Arts
La proximité du Musée des beaux arts fait qu’on décide la restauration avec Pierre Prunet architecte en chef des monuments historique (église classée)
Ce n’est pas une restauration classique car c'est une église du 13ème siècle qui repose sur des murs qui remontent au début du 12 eme siècle. La verrière allie la lumière le fer et le verre.

  • Christian Ravel le fondateur du musée Espace Air Passion et responsable des archives

Prenons de la hauteur, direction l’aéroport d’Angers, c’est là que se trouve Espace Air Passion, le premier musée privé français,  le deuxième français après le Bourget. Au total, ce sont 200 bénévoles qui font vivre cet espace dédié à l’aéronautique.

  • Charles-Edouard et Jean-Marc Seguin, tous deux relieurs-doreurs

L'atelier Seguin est l'un des plus vieux ateliers de reliure et de dorure en France et l'un des plus vieux ateliers artisanaux d'Angers et de Maine et Loire.
Il est créé en 1830 à Angers par  Auguste Defody puis repris par son fils et son petit-fils. L'atelier s'installe en 1870 au 26 rue David d'Angers dans l'hyper centre d'Angers. Il est repris en 1910 par Charles Seguin, puis par son fils Charles en 1950, puis Jean-Marc en 1978 et Charles-Edouard en 2008.
C'est donc la quatrième génération de la famille Seguin qui exerce au sein du même atelier.

  • Simon Touches, co-fondateur de La Marge, atelier d'édition participatif

Ils ont 29, 32, 34 ans, sont profs ou journalistes et ont déjà quelques années d'édition à leur actif. Flora, Samuel, Simon et Pauline animent tous les jeudi et les samedis des ateliers d'édition. L'idée: transformer des matériaux récupérés dans la rue, notamment le carton, pour fabriquer de façon artisanale des oeuvres graphiques et littéraires. Cette initiative fait écho au mouvement des cartonera (alter - maisons d'édition indépendantes et artisanales), apparu pour la première fois en Argentine, à Buenos-Aires dans le quartier de La Boca.


« Angers, la ville idéale »

Une émission de 26' présentée par Sylvie Denis, réalisée par Delphine Aldebert,  coproduit par TGA et France Télévisions.

►Diffusée :
dimanche à 12h55 sur France 3 Centre-Val de Loire et sur Pays de la Loire
Le mardi à 10h15 sur France  3 Paris-Ile-de-France
Le jeudi à 8h50 sur France 3 Bourgogne Franche-Comté

►Rediffusée
Le mercredi à 9h50 sur France 3 Centre-Val de Loire et Pays de la Loire

► Voir aussi le site de Vues-sur-Loire


ITV Philippe Maindron à propos de Johnny