Emploi : la plaisance recrute

© France 3 Pays de la Loire
© France 3 Pays de la Loire

Nautic, le salon du nautisme 2017 bat son plein à Paris. Après la crise, les ventes repartent de plus belle. La difficulté maintenant, c'est de trouver de la main d'oeuvre, car les enfants du baby boom partent en retraite, et les chantiers sont dans des bassins où le taux de chômage est faible. 

Par Guénolé Seiler

La crise de 2008 n'est plus qu'un mauvais souvenir  pour la filière nautique.  Depuis deux ans, dopée par la reprise, la plaisance surfe sur les vents portants avec des ventes qui reprennent massivement. Petits ou grands chantiers, tous recrutent à tour de bras dans les Pays de la Loire et et en Bretagne.

Exemple avec le chantier Privilège Marine des Sables d'Olonne. Spécialisé dans le catamaran haut de gamme, le chantier compte aujourd'hui 80 salariés et 30 interimaires. Objectif : doubler sa production, et passer de 10 à 19 bateaux dès l'an prochain. Mais ça coince faute de personnel. Devant la difficulté de recruter du personnel,  l'entreprise a  décidé de former directement les candidats sur site. C'est une première pour le chantier sablais.

En  Bretagne , il y a tout un tissu de chantier artisanaux, comme celui du Guip dans le Finistère. Ici, on est passé de 20 charpentiers de marine à 30 en deux mois. Les carnets de commandes sont plein pour deux ans.

Pour  Bénéteau, numéro 1 mondial de la voile,les ventes pour l'années à venir s'annoncent exceptionnelles. Les usines tournent à plein régime comme ici en Vendée. Et  Malgré la titularisation d'intérimaires la main  d'œuvre manque encore. Pour  faire face à cette pénurie, Le groupe Bénéteau vient de lancer un vaste plan de recrutement national. 500 emplois en CDI dont 350 concernent les Pays de la Loire. Des postes à pourvoir immédiatement.

Sur le même sujet

ITV Philippe Maindron à propos de Johnny

Près de chez vous

Les + Lus