FC Nantes : Waldemar Kita cité dans les “Panama Papers”

Waldemar Kita, le président du FC Nantes / © Philippe Renault - MaxPPP
Waldemar Kita, le président du FC Nantes / © Philippe Renault - MaxPPP

Selon le quotidien belge Le Soir, le président du FC Nantes, Waldemar Kita, apparaît dans la liste des personnes ayant une société offshore, l'affaire des "Panama Papers".

Par Valentin Gaborieau

Selon nos confères du quotidien belge Le Soir, "15 français ont une société offshore tout en ayant choisi la Belgique comme terre d’accueil" dans l'idée de "fuir l’impôt sur la fortune". Parmis eux figurerait Waldemar Kita, le président du FC Nantes depuis 2007.

Le franco-polonais aurait "fait appel aux services de la société luxembourgeoise Navilux S.A. pour créer une société offshore aux îles Vierges Britanniques". L'objectif est de dissimuler son yacht, le K Grace, dont il est le propriétaire depuis 2007. Le bateau dispose d’un emplacement au Port Vauban, à Antibes, sur la côte d’Azur.

Selon les journalistes du Monde, qui l'ont eu par téléphone, Waldemar Kita nie toute implication dans une société offshore aux îles Vierges britanniques sous le nom "Dylan Limited". Concernant le domicile, situé à Uccle dans la banlieue de Bruxelles, de l'homme ayant créé la société le 31 août 2007, Waldemar Kita rétorque « Ce n’est pas mon adresse. Ce n’est pas moi, voilà merci ».



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus