• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

IDBUZZ : chez Brothier, des pansements cicatrisants à base d'algues

De l'algue gélifiée parfaitement tolérée par le corps humain. / © Pois Chiche Films / Maria Boutet
De l'algue gélifiée parfaitement tolérée par le corps humain. / © Pois Chiche Films / Maria Boutet

C’est à Fontevraud-l'abbaye, que se trouve le centre de R&D du Laboratoire Brothier, connu pour le Coalgan, miraculeux pour stopper un saignement de nez. Leur secret : la transformation des algues avec un savoir-faire pointu qui les amène même à proposer des produits adaptés à la chirurgie.

Par Laurence Postic

Depuis soixante ans, Brothier développe un savoir-faire dans la transformation de polysaccharides d’origine végétale, en l’occurrence les algues, en produits destinés à l’arrêt du saignement, la cicatrisation et la réparation tissulaire.

Les goémoniers connaissaient depuis longtemps ces vertus des algues"

Brothier met en oeuvre des process de transformation d’alginate, à base d’algues, qu’elle fait passer d’une forme gélifiée à celle de fibres. Ce biopolymère est ensuite transformé en textile, sous forme de non-tissé, tricot, films, membranes, pour créer des compresses, des mèches et des gaines, sans altérer la molécule. Brothier fut d’abord connu pour le Coalgan, pour stopper les saignements de nez et les petites blessures, avant d’étendre sa gamme vers la chirurgie, avec notamment, les produits Algostéril et Forseal, premier alginate de calcium résorbable.

>> notre reportage en vidéo

IDBUZZ : chez Brothier, des pansements cicatrisants à base d'algues

Contrairement à certains produits concurrents d’origine animale, les biomatériaux cicatrisants d’origine végétale de Brothier sont parfaitement tolérés par le corps humain, et ce sans complication.

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus