• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Angers : Le PDG de Sogal menacé de révocation

© www.sogal.com
© www.sogal.com

Une filiale de la Caisse des Dépôts, actionnaire majoritaire du groupe, envisage de le révoquer.

Par Jean Annaix, avec AFP

La direction du groupe Sogal, leader français du dressing et basé à la Jumellière (Maine-et-Loire), a invité mercredi matin ses salariés à faire corps autour du PDG dont la révocation serait envisagée par son actionnaire majoritaire, le fonds d'investissement Qualium, filiale de la Caisse des dépôts, a constaté un correspondant de l'AFP.

Réunis en visioconférence mercredi à 09h00 au siège du groupe à La Jumellière (Maine-et-Loire), les salariés ont été informés d'une convocation pour jeudi au siège de Qualium Investissement à Paris de leur PDG, Pascal Legros, à des fins de "révocation".


 "Ce courrier nous a été envoyé le 24 avril et depuis nous avons tenté, en vain, d'obtenir des explications auprès de notre actionnaire majoritaire. L'activité se porte bien, les objectifs de rentabilité sont respectés, nous ne comprenons pas la volonté de Qualium", a expliqué à l'AFP Thierry Legeay, le directeur général de Sogal (550 salariés, 100 millions d'euros de chiffre d'affaires).

Selon lui le conflit porterait sur un motif "futile": un dépassement budgétaire dans le cadre de la construction du nouveau siège social de l'entreprise à La Jumellière.
 

Contactée par l'AFP, la direction de Qualium Investissement a affirmé que la révocation de Pascal Legros n'était plus à l'ordre du jour de la rencontre programmée demain à Paris, lors de laquelle elle souhaite "entendre les interrogations du comité de direction et avoir un dialogue serein avec lui".

          Les salariés se sentent "manipulés"

Relayant ces tensions, le quotidien Aujourd'hui en France a annoncé dans son édition de mercredi une mobilisation des salariés de Sogal autour de son patron, ce qui a surpris les premiers concernés.

"Aucune initiative, aucun débrayage n'a été organisé dans ce sens par le personnel de la production. Et ce matin, il ne s'agissait que d'une simple réunion d'information, on a le sentiment d'être un peu manipulés", a fait savoir Damien Rochard, délégué FO du site de la Jumellière.
 

Le groupe Sogal compte quatre sites de production en France, à La Jumellière (Maine-et-Loire), Bourg-lès-Valence (Drôme), Gerardmer (Vosges) et à La Réunion. L'entreprise possède aussi une branche en Chine, qui emploie quelque 6.000 salariés pour 120 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus