• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Contre les armes antipersonnel

Pour lutter contre les armes antipersonnel: une pyramide de chaussures

Par Evelyne Jousset

video title

Une pyramide de chaussures contre les armes

Des pyramides de chaussures de Handicap International ... Une façon de nous rappeler les souffrances engendrées par l'utilisation des mines antipersonnels ...

les pyramides de chaussures de Handicap International ... Une façon de nous rappeler les souffrances engendrées par l'utilisation des mines antipersonnel parfois plusieurs années après les guerres.

Les quatre pays les plus sévèrement touchés sont l’Afghanistan avec entre 5 à 7 millions de mines pour 20 millions d'habitants, l’Angola avec 6 millions de mines pour 11 millions d'habitants, la Bosnie-Herzégovine avec entre 750 000 à 1 million de mines pour 3,5 millions d'habitants et le Cambodge avec 4 à 6 millions de mines pour 10 millions d'habitants. Le Sri Lanka et les Philippines sont aussi considérés comme étant fortement infestés, soit du fait des forces rebelles seules (Philippines), soit du fait de ces forces rebelles et des actions gouvernementales (Sri Lanka).

En Afrique, les pays les plus minés sont le Soudan, l'Angola et le Mozambique. En Colombie, les mines sont beaucoup utilisées par les FARC.

En Europe, l'ex-Yougoslavie est largement infestée par les mines - nombre estimé à environ 1 million- tandis que les mines situées à la frontière gréco-turque entraînent annuellement la mort de dizaines de "clandestins" essayant de franchir la frontière.

Les mines antipersonnel posent un problème éthique car elles font beaucoup de victimes civiles parfois plusieurs années après la fin d'un conflit. Au Cambodge, ces armes ont donné lieu à 35 000 amputations après la fin des hostilités. Elles posent aussi un problème économique, leur dissémination s'opposant à la reprise de l'agriculture une fois passée la période de conflit.

(Source Wikipédia)

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus