• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Départ du Dixmude

Le BPC Dixmude a quitté ce mercredi matin Saint-Nazaire

Par Evelyne Jousset

video title

22 000 tonnes, 32 m de large et une vitesse maximum de 18 nœuds, le BPC Dixmude a quitté ce mercredi matin l’estuaire de la Loire.

Sorti des chantiers STX de Saint-Nazaire, il a mis le cap vers Toulon.

Un centre de commandement embarqué de 150 postes de travail sur 850 m².

Dans ce  bateau de guerre, on trouve   un hôpital de 750 m², soit la taille d’un hôpital pour une ville de 25 000 habitants. Deux salles d’opération, une salle de radiologie, 19 lits de soins intensifs, 50 lits médicalisés, une salle de réanimation. Un matériel équipé en numérique.

L’équipage est composé de 180 hommes et femmes. 450 hommes de troupe peuvent être transportés. Le porte-hélicoptères peut préparer simultanément 6 hélicoptères. Le garage en stocke 16. Le bâtiment peut encore accueillir 13 chars d’assaut et 59 blindés, dans un hangar de 2 500 m².

STX livre, là, un bâtiment aux caractéristiques uniques au monde.

Toulon est son port d’attache où il recevra ses systèmes de combat et de communication chez DCNS. Il sera effectivement livré à la Marine nationale au printemps 2012.

Les Russes ont signé le 17 juin un contrat pour deux BPC de ce type qui seront en partie construits à Saint-Nazaire et livrables en 2013 et 2014.

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus