• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Des éthylotests dans toutes les discothèques

© Minsitère de l'intérieur
© Minsitère de l'intérieur

Le gouvernement met en place une nouvelle mesure pour lutter contre l'alcool au volant

Par Laurent Quembre

Des éthylotets dans toutes les discothèques avant la fin de l'année.
C'est ce qu'annoncent ce jeudi dans un communiqué commun les ministères des Transports, de l'Intérieur, et de la Santé.
Il s'agit de mettre à disposition des clients des discothèques et des boîtes de nuit de quoi tester leur alcoolémie.


"Cet autocontrôle doit permettre d'alerter (ou de rassurer) ceux qui s'apprêtent à reprendre la route", explique le communiqué.
Objectif : que cela devienne un réflexe.
La mesure entre en vigueur dès aujourd'hui (1er décembre) 
Elle concerne tous les établissements ouverts la nuit et servant de l'alcool. 

              On souffle avant de repartir
 

Les autorités expliquent que la mise en place du dispositif s'est fait en concertation avec les principaux acteurs du monde de la nuit.
Concrétement, chaque discothèque et bar de nuit met à disposition de sa clientèle des éthylotests chimiques ou électroniques :


- L’éthylotest chimique est un appareil de mesure de l'alcoolémie à usage unique. Il est constitué d'une poche en plastique dans laquelle l'utilisateur souffle, et d'un tube contenant un réactif qui change de couleur en présence d'alcool.

- L’éthylotest électronique peut, lui, être utilisé à plusieurs reprises. Il est muni d'un embout individuel jetable dans lequel l'utilisateur souffle. Il existe sous forme d’appareil portable ou de borne fixe.

Le choix du type de dispositif retenu est laissé à l’appréciation du responsable de l’établissement, qui est tenu d'acheter les éthylotests en nombre suffisants.

Toute personne qui s’apprête à quitter l’établissement pourra ainsi savoir si elle dépasse le taux d’alcool autorisé.
Cette possibilité d’autocontrôle (qui n'est pas une obligation), qui vise à diminuer les conduites en état d’ivresse, sera signalée par une affichette « Soufflez vous saurez » placée à proximité de la sortie de l’établissement.

Certaines discothèques ont déjà pris l'initiative de proposer des éthylotests à leur clientèle. 
Maintenant que ce nouvel arrêté entre en vigueur, les pouvoirs publics pourront prendre des sanctions à l'égard des établissements qui ne seront pas équipés pour ce geste d'autoprévention.

                      1150 morts par an

Les pouvoirs publics rappellent dans le communiqué les chiffres dramatiques de l'alcool au volant.

L’alcool est la première cause de mortalité sur les routes : 1 150 décès en 2010, soit près d’un tiers des accidents mortels (30,8 %).

L'alcool est présent dans plus de la moitié (58,7 %) des accidents mortels survenus la nuit le week-end.

Chaque semaine, 19 jeunes âgés de 15 à 24 ans perdent la vie sur les routes de France (dont 6 en tant que passager).
Parmi eux, 7 perdent la vie dans un accident lié à un abus d’alcool et plus de 27 sont blessés.

En 2010, les infractions relevées pour alcoolémie ont augmenté de 16,2 % par rapport à 2009


En France, le seuil d’alcoolémie autorisé (au-delà duquel il est dangereux et interdit de prendre le volant) est de 0,25 milligramme par litre d’air expiré (soit 0,5 gramme d’alcool par litre de sang).

Le Président de la république Nicolas Sarkozy vient d'annoncer l'obligation, pour le printemps 2012, d'avoir un éthylotest dans chaque véhicule.

A Annecy, en Haute-Savoie, la justice impose aux automobilistes récidivistes de conduite en état d'ivresse la pose sur leur véhicule d'un appareil qui empêche de démarrer si l'alcoolémie dépasse le seuil autorisé.

Lien vers le site "soufflez,vous saurez"

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus