Eolien Offshore : EDF-EN laisse tomber le Tréport

Le Tréport est l'une des cinq zones soumises à l'appel d'offres pour l'éolien au large des côtes françaises

Par Fabienne Beranger et Christophe François

C'est l'info parue aujourd'hui dans "Mer et marine" : "interrogé par le quotidien Les Echos, le directeur général d'EDF a précisé que le consortium a pris cette décision afin de se concentrer sur les quatre autres zones."

"EDF-Energies Nouvelles est associé avec Alstom, Poweo, Dong Energy, Nass&Wind Offshore (pour les sites du banc de Guérande et de la baie de Saint-Brieuc) et WPD Offshore (pour les trois sites normands du Tréport, Fécamp et Courseulles). Ce retrait laisse, pour le site du Tréport, le consortium constitué par Areva, GDF Suez et Vinci seul en lice."

Ces dernières semaines, un bateau d'exploration a fait escale à plusieurs reprises dans le port de Saint Nazaire. Le Ixplorer, basé à Marseille, a fait des relevés sur le plateau de Guérande et en baie de St Brieuc pour un client resté anonyme.

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus