• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Journée mondiale contre le sida

En France, 150 000 personnes sont séropositives, 50 000 ne le savent pas ou ne veulent pas le savoir

Par Christophe Turgis

video title

Le dépistage du sida et des MST

En France, 150 000 personnes sont porteuses du virus du sida. 50 000 ne le savent pas. Le médecin traitant peut prescrire une analyse de sang. On peut aussi se rendre dans un centre de dépistage anonyme et gratuit.

1er décembre, journée mondiale contre le sida. Une journée en perte de vitesse. Les nouvelles générations s'en préoccupent moins. Avec souvent l'impression que les médicaments sont la solution. Il n'en est rien. On continue de mourrir du sida tous les jours. En France, comme partout ailleurs dans le monde.

Selon sida info service, en 2009, 3,3 millions de personnes dans le monde sont porteuses de la maladie. 1,8 million en sont mortes, toujours en 2009, dont 260 000 enfants !

En France 5 millions de personnes se sont fait dépister. Mais pour les autres ? Et pourquoi le médecin de famille n'ose t-il pas prescrire ce dépistage ? Par peur du diagnostic bien souvent. Dans d'autres cas c'est l'accès au test qui s'avère compliqué. Mais trop souvent le sida, comme son dépistage, reste tabou. Au pays du french kiss, le sida, la maladie de l'amour, reste une maladie sexuellement transmissible. Donc une maladie honteuse.

Le monde du travail n'est pas non plus prêt à s'adapter aux malades. Les traitements ont fait des progrès, mais restent difficile à prendre et à supporter.

Une journée en perte de vitesse

Le nombre de manifestations et d'actions organisées jeudi à l'occasion de la "Journée mondiale contre le sida" s'affichait en baisse par rapport à l'année passée, selon un recensement des Centres régionaux d'information et de prévention du Sida (Crips).

Les Crips ont relevé pour cette édition de la Journée mondiale un total de 493 manifestations contre 544 l'an passé.

Cela s'explique en partie par une baisse des subventions en particulier pour les petites associations dans un contexte de crise économique et de rigueur, a indiqué à l'AFP une représentante du Crips pour l'Ile-de-France.

L'édition 2011 de la Journée mondiale de lutte contre le sida réalisée sous l'égide de l'Onu est placée sous le signe de l'espoir avec le recul de la mortalité causée par le VIH dans le monde grâce aux traitements, mais aussi de l'inquiétude à cause des coupes dans les financements des programmes de lutte.

La recherche manque d'argent

Le président Barack Obama annonce aujourd'hui le déblocage de 50 millions de dollars

supplémentaires par les Etats-Unis pour lutter contre le sida.

En France, le gouvernement a toutefois tenu à réaffirmer que la lutte contre le sida était "plus que jamais une priorité". Pourtant, l'organe consultatif indépendant, le Conseil national du sida (CNS), réclame lui une "action plus ambitieuse de la France".

C'est l'Ile-de-France qui affiche le plus grand nombre d'initiatives pour cette journée avec un total de plus de 200 manifestations, alors que cette région concentre environ 40% des nouvelles contaminations par VIH en France (estimées à 7.000 par an).

Plusieurs associations dont Act Up ont appelé à manifester jeudi soir sur la place

de la Bastille à Paris pour notamment interpeller les candidats à l'élection présidentielle

de 2012 sur le thème du sida.

Sur le même sujet

Hellfest 2019 : gros plan sur les secours au festival

Les + Lus