• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

L'Austin du Mans 1955 vendue près d'un million

© F3 /NC
© F3 /NC

L'Austin Healey pilotée par Lance Macklin lors des 24 heures du Mans 1955 a été acquise par un acheteur privé

Par Laurent Quembre

video title

L'Austin Healey du Mans 1955 à vendre

Le 1er décembre en Angleterre sera vendue aux enchères l'Austin Healey 100 S pilotée par Lance Macklin lors des 24 heures du Mans 1955. Elle est devenue tristement célèbre, car elle était impliquée dans l'accident qui a coûté la vie à plus de 80 personnes.

L'Austin-Healey 100 S, impliquée dans un accident tristement célèbre aux 24 Heures du Mans 1955, a été vendue hier (jeudi) 843.000 livres, soit 982.000 euros, lors d'une vente aux enchères organisées par la maison Bonhams, près de Londres
C'est un record pour une automobile de ce type.

C'est un acheteur privé, présent dans la salle des ventes, qui en a fait l'acquisition.
Il existe seulement 4 véhicules du même type, qui ont pris part aux courses automobiles du Mans de 1953 et 1955.
Achetée en 1969 par un collectionneur pour 155 livres, cette Austin Healey a passé 42 ans dans une grange.

                 Le terrible accident de 1955

 

Cette Austin Healey 100 S est tristement célèbre.
Elle est impliqué dans le terrible accident qui a fait 84 morts et 120 blessé en 1955 aux 24 heures du Mans. Voir la vidéo, vignette à gauche

Le 11 juin 1955, Lance Macklin pilote l'Austin Healey pour l'épreuve des 24 heures du Mans.
Surpris par une Jaguar qui se rabat brusquement devant lui pour rentrer au stand, Lance Macklin freine brutalement, bloquant une roue de son Austin Healey.

Derrière lui, le pilote français Pierre Levegh, à bord de sa Mercedes 300 SL, ne peut éviter l'Austin.
Il percute l'aile arrière de l'Austin, qui se transforme en tremplin.
La Mercedes s'envole dans le public et explose : bilan 80 morts (dont Pierre Levegh) et des dizaines de blessés.   
 



 

                 Restée 42 ans dans une grange 

Consignée plusieurs semaines pour les besoins de l'enquête après l'accident, l'Austin Healey immatriculée NOJ 393 sera ensuite réparée à la hâte par Austin avec des pièces en acier, et revendue à un pilote débutant.
Elle courera encore quelques années, avant d'être rachetée en 1969 par un privé pour 155 livres, et rangée dans une grange.

Son nouveau propriétaire devra la restaurer entièrement s'il veut pouvoir l'utiliser sur route.
La mise à prix des enchères avait démarré à 550 000 euros, mais le contexte historique cette Austin Healey a fait s'envoler les enchères.  

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus