• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

La caravane “tracto-vélo” s'y oppose...

Près de 200 vélos et une quinzaine de tracteurs vont rejoindre Paris pour être reçu au Sénat ce samedi.

Par Stéphanie Pasgrimaud

Ils sont partis de Notre-Dame des Landes en Loire-Atlantique ce jour pour aller expliquer leur opposition au projet de futur aéroport.

Le convoi doit mettre cinq jours pour rallier la Capitale.

Alors que le conseil général a déjà acheter la moitié des terrains pour la mise en place de ce nouvel aéroport; l'Etat devra foire l'acquisition de la seconde moitié pour mener à bien le projet.

Les anti-aéroport pointe du doigt le coût de l'infrastructure dans un contexte économique difficile.
Plus encore, les militants brandissent les résultats d'une étude économique indépendante qui remet en cause, selon les opposants, l'utilité publique et économique du projet.

Localement le projet d'aéroport est soutenu par toutes les collectivités locales (conseil général, conseil régional, agglomération).

Les anti-aéroports comptent, tout au long de leur parcours, exposer leurs arguments.

A Paris, ils seront reçus par les élus écologistes et accompagnés par José Bové. 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus