• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

La Flèche : les suites de l'enquête

Le couple soupçonné de l'enlèvement de Charline et Julie reste introuvable.

Par Fabienne Beranger et AFP

Les recherches se poursuivaient mardi pour retrouver le couple de ravisseurs présumés de deux fillettes de 10 et 12 ans retrouvées dimanche après avoir disparu prèsde 24 heures à La Flèche (Sarthe), a indiqué mardi la procureure de la République du Mans.

"Les investigations menées pour retrouver le couple chez lequel les jeunes Charline et Julie ont passé la nuit de samedi à dimanche se poursuivent, avec toujours d'importants moyens déployés par la gendarmerie, en charge de l'enquête", a indiqué dans un communiqué la procureur de la République du Mans, Joëlle Rieutort.

"Toutes les pistes sont exploitées", a-t-elle ajouté, en précisant que les fillettes, leur famille et de nombreux témoins "ont été entendus depuis dimanche soir dans cette perspective".

"En l'état (...), aucune trace de violence" n'a été relevée sur les deux soeurs, à l'issue d'examens pratiqués à l'unité médico-judiciaire des urgences pédiatriques du centre hospitalier du Mans, selon la même source.

Les deux fillettes ont été retrouvées dimanche "à quelques kilomètres de la Flèche par une automobiliste sensibilisée par les messages d'alerte", a-t-elle rappelé.

Le plan "Alerte-enlèvement" avait été déclenché dimanche à 16H00, une quinzaine d'heures après le signalement de la disparition des deux soeurs par leur mère.

Cette procédure, mise en place en France en 2006, passe par la diffusion rapide, sur l'ensemble du territoire national, d'informations relatives à l'enlèvement afin de retrouver les enfants le plus rapidement possible.

Les fillettes "ne sont pas en famille d'accueil et elles retrouveront leur famille lorsqu'auront été effectuées toutes les vérifications nécessaires", précise également la procureure dans son communiqué.


Charline et Julie étaient parties se promener avec un couple de 25 à 30 ans accompagné

d'une petite fille, samedi vers 21h00. Ne les voyant pas rentrer, la mère des fillettes a donné l'alerte dimanche à 01H00.

Sur le même sujet

artOtech à Saint-Nazaire avec Ninon Brétécher, comédienne et metteure en scène

Les + Lus