La mise sous plis des professions de foi

C'était traditionnellement un petit boulot c'est désormais le privé qui s'en occupe

Par Evelyne Jousset

La mise sous pli des professions de foi des candidats à l'élection présidentielle est un travail qui s'adresse le plus souvent aux demandeurs d'emploi ou précaires. Ce n'est plus le cas.  

Depuis 2010, en Loire-Atlantique, ils ne bénéficient plus de cet appoint de salaire car la Préfecture sous-traite cette activité auprès d'entreprises privées, après appel d'offres.

La mise sous plis des professions de foi

Le saviez-vous?

La Poste participe à l'organisation des élections en France, quelles soient présidentielles ou législatives.

Selon un calendrier très strict élaboré par le ministère de l’Intérieur, La Poste contribue à l’élection présidentielle en acheminant cartes électorales (du 1er au 31 mars), volets de procuration (en Lettre Recommandée) et Procès-Verbaux des opérations de vote. Elle assurera également la collecte, jusqu’à 200 km, et la distribution des professions de foi des candidats et des paquets de bulletin de vote du mardi 10 au mercredi 18 avril 2012 pour le premier tour, et du 2 au 5 mai 2012, pour le second tour.

Juste le temps de souffler, avant de préparer les législatives, programmées les 10 et 17 juin. NEOLOG, filiale du Courrier spécialisée dans les solutions logistiques, assure la mise sous pli des professions de foi des candidats en Loire-Atlantique, Vosges, Meuse, Pyrénées-Atlantiques, Puy-de-Dôme et certains arrondissements de Paris. Au total, 75,7 millions de documents seront assemblés.

Sur le même sujet

Les + Lus