• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le 2è Rima du Mans sur les Champs-Elysées

Ces soldats attendaient ce moment solennel depuis 7 ans... ils étaient 130 à défiler !

Par Marie-Christine Dupé

Au lendemain de la mort de cinq militaires tués dans un attentat-suicide et d'un supplémentaire, ce jeudi matin, victime d'un accrochage au cours d'une opération de contrôle toujours en Afghanistan, les cérémonies du 14 juillet ne pouvaient qu'être empreintes d'émotion et de recueillement.

La grande fête nationale devait, cette année, mettre à l'honneur l'Outre-Mer. Les unités basées dans l'Océan indien, les Caraïbes et le Pacifique étaient bien là ; elles ont ouvert le cortège. Mais l'actualité a aussi mis sous le feu des projecteurs les Forces de Retour d'Opération Extérieurs en Afghanistan et en Côte d'Ivoire notamment.

Au total, 7 000 militaires ont participé, ce 14 juillet, au défilé suivi par des blessés en opération et leurs familles installés dans la tribune officielle.

Après la traditionnelle prise d'arme à l'Arc de Triomphe, quelques 5 000 soldats ont défilé à pied, les autres à cheval ou à bord d'engins motorisés.

Le défilé aérien a, lui, mobilisé 84 avions et hélicoptères pour huit minutes de démonstration dans le ciel de la capitale.

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus