• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Le HBC Nantes souffre mais gagne

© France 3 Pays de la Loire
© France 3 Pays de la Loire

Grâce à un but à 30 secondes du terme de Fernandez, le H conforte sa cinquième place.

Par Jean Annaix

En l'emportant hier soir au Palais des Sports de Beaulieu face à Istres, les Nantais restent dans la course pour la quatrième place, qualificative pour la coupe d'Europe la saison prochaine. Et pourtant ce fût loin d'être simple face à une équipe istréenne bien décidée à vendre chèrement sa peau.

Face à l'antépénultième de la division, l'on pensait que le HBCN vivrait une rencontre somme toute tranquille. Il en fût tout autrement.

Malgré un Valero Rivera en verve (8 sur 10 aux tirs), le HBC Nantes n'a jamais réussi à prendre le match à son compte et a eu tout le mal du monde à vaincre des visiteurs qui menaient même de deux buts à quatre minutes du terme (24-26) ! Une belle résistance des joueurs des Bouches-du-Rhône bien épaulés par leur gardien Genty (20 arrêts).

Mais grâce à trois buts consécutifs de Pribak et Fernandez (par deux fois), les violets ont réussi à inverser la tendance et à glaner une précieuse victoire dans la course à la quatrième place. Les Nantais restent donc cinquièmes, à quatre points du quatrième Dunkerque.

Une rencontre qui a été marquée par le retour de Bruno Pagès, le gardien nantais, qui avaient été éloigné des terrains pendant sept mois. Un soulagement pour celui qui retrouve avec bonheur le Palais des Sports de Beaulieu.

Gros plan sur Valero Rivera, grand artisan de la victoire nantaise :

Le HBC Nantes souffre mais gagne

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus