Le Sarthois Benoît Souliès rame toujours

Parti le 29 janvier de Dakar il conserve un moral d'acier, son but arriver à bon port

Par Evelyne Jousset

video title

Le Sarthois Benoît Souliès a un moral d'acier

Une épreuve trés dure la Transat à la rame partie de Dakar pour la Guyane française. Un sarthois est en 12eme position et s'accroche

Les 23 concurrents de la course transatlantique à la rame en solitaire et sans assistance "Bouvet-Guyane", entre Dakar et Cayenne, sont partis dimanche. Il y a déjà 5 abandons mais le Sarthois s'accroche.

A bord d'une embarcation de 8 mètres de long et 1m 60 de large, dotée des derniers outils technologiques, il faut aux concurrents un moral à toute épreuve et une endurance physique hors norme. Certains se sont préparés depuis des années.

C'est la 3e édition (2006, 2009, 2012) du "Bouvet-Guyane" .

Benoît Souliès n'a qu'un but, arriver. Il envoie régulièrement des images qui nous permettent de suivre son périple.

Sur le même sujet

Les + Lus