• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Le vaccin anti-grippe revient à la mode

© AFP/Pascal Guyot
© AFP/Pascal Guyot

Les débuts de la campagne de vaccination contre la grippe montrent un "léger" regain d'affection pour le vaccin

Par Laurent Quembre

L'épisode tragi-comique de la vaccination contre le H1N1 avait eu l'hiver dernier un impact négatif important sur les chiffres de la vaccination : Pour la campagne 2010-2011 : une baisse de 20 % du nombre de personnes vaccinées par rapport à 2009.

Cette année, depuis septembre, les chiffres sont bien meilleurs. 

Les premières semaines de la campagne montrent un léger retour d'affection des français pour le vaccin, selon les professionnels de santé.

Depuis fin septembre, 5,5 millions de doses de vaccins ont été distribuées, ce qui représente un "niveau légèrement supérieur à l'année dernière", a indiqué le professeur Bruno Lina, qui préside le conseil scientifique du Groupe d'expertise et d'information sur la grippe (GEIG).

"La campagne ne montre pas de signe d'essouflement avec 1,1 million de vaccins distribués la semaine passée", a-t-il ajouté ce mercredi en marge d'un colloque sur la grippe.

Pour l'instant, l'activité des virus grippaux reste "faible" et "modeste" selon les deux réseaux de vigilance français, Sentinelles et Grog.
L'épidémie  2010/11 avait été qualifiée de "modérée".

                        Trois virus de la grippe en France 

Trois types de virus grippaux circulent actuellement en France métropolitaine, mais "à très bas" niveau, avec notamment le virus de la pandémie H1N1 devenu simple virus saisonnier, selon le GEIG.

 L'an passé, "une relative incompréhension de la part la population sur la campagne de vaccination 2009 durant la pandémie" s'était traduite par un recul exceptionnel des vaccinations, rappelle le Pr Lina.
Le H1N1 s'était finalement révélé bien moins grave qu'annoncé, avec "une surestimation claire du problème", ce qui s'était traduit pas "une sorte de défiance" de la population, explique le spécialiste.

Pourtant la menace grippale demeure, avec en particulier la grippe aviaire H5N1,  récurrente depuis 2003", qui fait peu de cas (60 cette année), surtout en Indonésie et Egypte, mais qui est mortelle à 60%.

Une autre menace est apparue cette année aux Etats-Unis: sept cas de grippe d'origine porcine chez l'homme avec un "virus complexe" H3N2 ayant la particularité de s'être mélangé au H1N1, selon ce spécialiste. 
Ce virus est l'objet d'une surveillance étroite aux Etats-Unis mais pour l'heure aucun cas de transmission entre humain n'a été détecté et les sept cas sont demeurés bénins,  rassure-t-il.



Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus