Les 16 têtes Maories rendues à la Nouvelle Zélande

Parmi elles, une tête conservée depuis 1826 par le Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes

Par Fabienne Beranger

video title

video title

Nantes rend sa tête Maorie

Le Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes détenait cette tête depuis 1826. Celle ci repart en Nouvelle Zélande avec une quinzaine d'autres toutes détenues par des musées français.

Mi-décembre, le Conseil Municipal de Nantes avait voté à l'unanimité  la restitution de sa tête Maorie à la Nouvelle-Zélande. Il s'agissaitt de la tête momifiée d'un guerrier ramenée par le chirurgien de marine François de Busseuil.

Une quinzaine de têtes maories, conservées dans les musées français, ont ainsi été  rassemblées à la mi-décembre au musée du quai Branly, à Paris

C'est ce lundi que sont rendues ces têtes Maories à la Nouvelle-Zélande. Elles seront ensuite restituées aux représentants du peuple Maori pour qu'elles puissent être inhumées selon les rites de leur tribu d'origine, à condition que celle-ci puisse être identifiée.

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus