• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Les otages du Niger: 300 jours

300 jours déjà pour les quatre otages toujours détenus au Niger

Par Evelyne Jousset

Dans un communiqué publié hier les familles des quatre otages français enlevés le 16 septembre au Niger attendent  "de tous les responsables des initiatives efficaces" pour leur libération. Cela fait 300 jours qu'ils ont été enlevés par Al-Quaïda au Maghreb islamique ( Aqmi )

Les familles de Daniel Larribe, Thierry Dole, Marc Feret et Pierre Legrand, ne  comprennent pas "pourquoi le silence est total et pourquoi il n'est pas possible d'établir un lien de réconfort entre les otages et leurs proches comme cela se passe avec des prisonniers".

Les quatre otages ont été enlevés avec trois autres personnes le 16 septembre 2010 à Arlit, site d'extraction d'uranium du nord du Niger. Il s'agit au total d'un cadre du groupe nucléaire Areva et son épouse, tous deux Français, et de cinq employés (trois Français, un Togolais et un Malgache) de son sous-traitant Satom. Le 24 février, la Française, le Togolais et le Malgache avaient été libérés.

Dans une vidéo diffusée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) en avril, les quatre otages avaient "supplié" Nicolas Sarkozy de retirer les troupes françaises d'Afghanistan.

Hier, le président Sarkozy, en visite-surprise en Afghanistan, a annoncé que Paris allait retirer d'Afghanistan, d'ici à la fin 2012, un quart de ses soldats, soit un millier d'hommes.

Les familles mettent tous leurs espoirs dans ces paroles, et dans la mobilisation des français.

La famille de Pierre Legrand, à Couffé en Loire-Atlantique, s'accroche aussi à des informations qui lui sont parvenues du Ministère des Affaires Etrangères. Les otages seraient vivants et en bonne santé.

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus