Nantes : une plainte pour une greffe avortée

© Ftv
© Ftv

Une patiente devrait déposer plainte pour une opération de greffe abandonnée à cause d'une grève

Par LQ, avec AFP

Une patiente (habitante de Saint-Nazaire) en attente depuis novembre 2011 d'une greffe du coeur, a indiqué ce mercredi son intention de porter plainte pour comprendre pourquoi son opération avec un greffon compatible a échoué le 3 avril à la suite d'une chaîne de dysfonctionnements.

La greffe n'a pas pu avoir lieu à cause d'une grève dans l'aéroport de Metz.

L'équipe chirurgicale venue du CHU de Nantes (Loire-Atlantique) où la patiente était en attente d'une greffe de coeur a renoncé à atterrir à l'aéroport de Metz, alors bloqué par un mouvement de grève, mais aucune demande d'atterrissage n'a jamais été transmise aux contrôleurs pour qui ce type de vol est un cas de suspension de grève.

"Si on avait été au courant, si on avait su, évidemment qu'on aurait ouvert le terrain. Grève ou pas, l'évacuation sanitaire, c'est une priorité", a indiqué à l'AFP un responsable CGT de l'aéroport de Metz-Nancy-Lorraine, Dany Etienne.

Un responsable de la direction générale de l'aviation civile (DGAC) à Metz a également confirmé qu'aucune demande d'ouverture de piste ne lui était parvenue.
Voir le reportage de Myriam N'Guénor et Jean-Pierre Brénuchon
 

Nantes : une plainte pour une greffe avortée


        Jointe en urgence dans la nuit

Alors que la patiente, jointe en urgence dans la nuit du 2 au 3 avril pour se préparer à recevoir le greffon, était en phase pré-opératoire, elle a finalement appris que l'opération était abandonnée.

Brigitte, la patiente de 53 ans, a indiqué son intention de porter plainte.

Selon l'agence de biomédecine, qui coordonne les greffes à l'échelle nationale, sur 300 greffes de coeur annuelles, une dizaine échoue en raison d'impondérables logistiques. Le coeur est l'organe qui a la durée de "vie" la plus courte pour une greffe: 4 h seulement.

 

Sur le même sujet

Les + Lus