Ouverture dominicale : polémique dans le M&L

Un hypermarché ouvre le dimanche à St Jean-de-Linières. Une intiative légale mais très décriée !

Par Marie-Christine Dupé

video title

Ouverture dominicale : polémique dans le Maine-et-

Depuis le mois de septembre, un hypermarché ouvre ses portes le dimanche matin à Saint Jean-de-Linières.

L'ouverture du dimanche, la loi l'autorise ... Le Leclerc de Saint Jean-de-Linières (49) a donc choisi de ne pas s'en priver ! Mais depuis le début septembre, les réactions sont vives : syndicats de salariés et élus appellent au respect du repos dominical. 

Même si tout est calme le dimanche matin sur le parking comme à l'intérieur de l'hypermarché liniérois, le débat fait rage autour de cette ouverture !

Les syndicats de salariés CFDT et Fo parlent de provocation. Fo, par exemple  considère que cette décision "ouvre la voie à la généralisation de ce type d'ouverture, ce qui remetrait gravement en cause les conditions de travail des salariés et provoquerait un déséquilibre dangereux pour le commerce de proximité".

Même son de cloche du coté des militants d'Europe Ecologie Les Verts qui dénoncent "un recul inacceptable". Les écologistes appellent même à boycotter tous les Leclerc de l'agglomération d'Angers.

Le maire d'Angers, Jean-Claude Antonini, qui est aussi le président d'Angers Loire Métropole et le maire de Saint Jean-de-Linières, Jean-Claude Gascoin unissent leurs voix pour regretter cette initiative. Pour eux "le dimanche reste un jour chômé, symbole de repos, de loisirs, de temps consacré à la vie personnelle et familiale". Ils invitent également tous les acteurs de la grande distribution à respecter ce trait culturel positif de la société française.

Seuls les consommateurs très pris dans la semaine se félicitent de ce créneau qui leur permet de remplir leur chariot !

Sur le même sujet

Les + Lus