STX : une commande pour 2 navires de croisière

© afp.com/Thomas Bregardis
© afp.com/Thomas Bregardis

Les chantiers navals décrochent une commande salutaire auprès de l'armateur norvégien Viking Ocean Cruises

Par Fabienne Beranger avec AFP

video title

video title

St-Nazaire : 2 nouvelles commandes pour STX

Les chantiers navals STX de Saint-Nazaire ont décroché une commande salutaire de deux navires de croisière auprès de l'armateur Viking Ocean Cruises. 4 millions d'heures de travail qui feront du biens aux chantiers STX.

Pouvant emmener 888 passagers et 444 membres d'équipage, les deux bateaux de 230 mètres sont livrables au printemps 2014 et au printemps 2015, précise STX Europe dans un communiqué.

Voir les vidéos, vignettes à gauche

Ce contrat, dont le montant n'a pas été précisé, apporte une bouffée d'air aux chantiers français confrontés à amenuisement de leur carnet de commandes depuis 2008.

En juillet, la direction des chantiers STX France à Saint-Nazaire avait annoncé la programmation de 2.386 jours de chômage partiel sur les quatre derniers mois de l'année faute de charge de travail suffisante.

Son carnet de commandes se limitait jusqu'à présent à un paquebot de 1.739 cabines pour l'italien MSC (livrable en mai 2012), deux navires porte-hélicoptères de type BPC pour la Russie (fin 2013 et fin 2014) et un paquebot haut de gamme de 258 cabines pour l'allemand Happag Lloyd (juin 2013).
 


( Le Viking Emerald qui navigue sur le Yantze)


                        Quatre millions d'heures de travail


La construction des deux navires pour Viking Cruises (armateur norvégien basé à Londres) ne devrait toutefois pas débuter avant la mi-septembre 2012 pour le premier et la mi-septembre 2013 pour le second.
Elle générera l'équivalent d'environ 4 millions d'heures de travail.
"Une réflexion est en cours concernant une option sur un troisième navire", indique STX Europe.

Avec cette commande, Viking River Cruises, la maison-mère de Viking Ocean Cruises, se diversifie dans les croisières en mer. Exploitant une flotte de 23 bateaux, elle s'était spécialisée jusqu'à présent dans les croisières fluviales haut de gamme.

 

Ces navires seront exploités principalement en Méditerranée et s’adresseront prioritairement à la clientèle américaine, britannique et australienne de l’armateur.
 

Sur le même sujet

Les + Lus