Technicolor : cessation de paiement à Angers

La direction de Technicolor a confirmé vendredi à la mi-journée le dépôt de bilan de son usine d'Angers

Par Fabienne Beranger avec AFP

"La direction du groupe confirme que le mandataire social de Thomson Angers a annoncé ce jour en comité d'entreprise (CE) que Thomson Anger était en cessation de paiement", a indiqué un porte-parole du groupe, sans autre commentaire à ce stade.

Pierre Julien, le mandataire nommé à la tête de l'usine par Technicolor, avait annoncé, lors d'une réunion extraordinaire du CE de cet établissement dans la matinée, qu'il allait "déposer le bilan (de l'usine) vendredi après-midi devant le tribunal de commerce de Nanterre", ont indiqué des sources syndicales à Angers, à l'issue de la réunion.

"Ils ont fait état d'un défaut de paiement de près d'un million d'euros par mois, précisant qu'ils n'étaient pas en mesure de régler les salaires du mois de mai", a précisé Patrice Gilbert, représentant de la CFE-CGC.
Toujours de source syndicale, Technicolor devrait proposer au tribunal de Nanterre un plan de continuation de quatre mois "jusqu'en septembre".

L'ensemble des représentants des salariés au CE ont émis un avis défavorable à la déclaration de cessation de paiement, estimant que le groupe Technicolor a les moyens de soutenir l'usine d'Angers.

L'usine Technicolor d'Angers compte  350 salariés.

Technicolor à vendre par petite annonce :

Cette petite annonce est parue dans les Echos en date du mercredi 16 mai.

 

Sur le même sujet

Les + Lus