• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Un médiateur pour désamorcer les conflits

85% des horaires de trains vont changer le 11 décembre, un médiateur est chargé de régler les derniers conflits

Par Christophe Turgis

Alors que les changements d’horaires des trains à partir du 11 décembre suscitent de nombreuses contestations, RFF et la SNCF ont lancé une grande campagne d’information sur ce thème. Trois millions de tracts devaient être diffusés autour de la mi-novembre dans les gares sur les bouleversements à venir.

85 % des horaires de trains vont en effet changer. « 6,3 millions de sillons horaires ont été traités depuis le printemps dernier », rappelle Hubert du Mesnil, le président de RFF. Après un travail de concertation, il restait encore en septembre un peu moins d’une centaine de problèmes identifiés, selon Guillaume Pepy. Le président de la SNCF affirme que 75 à 80 d’entre eux ont été résolus. « Il est possible qu’il nous reste 15 à 20 problèmes que nous ne saurons résoudre  », reconnaît-il. Pour régler au cas par cas ces dessertes délicates, un médiateur extérieur à la SNCF et à RFF devait être nommé rapidement, chargé de faire des recommandations.

En Pays de la Loire et en Bretagne, le cadencement ne sera pas effectif avant plusieurs années encore, le temps de réaliser la LGV entre Connéré et Rennes ou Sablé sur Sarthe. Pour autant, comme les horaires changent dans les régions environnantes ces deux régions sont dès ) présent touchées par ces changements. Quand les nouveaux horaires des TGV seront connus, le cadencement des trains régionaux sera mis en place en même temps que celui des TGV fin 2016 début 2017.

Plus d'infos avec Ville Rail et Transports

Le site de Réseau Ferré de France

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus