Levothyrox : rassemblement devant les CPAM de la région

© Evelyne Jousset
© Evelyne Jousset

Face à ce scandale de santé publique, les associations de malades ont rejoint la collectif des victimes du nouveau Lévothyrox pour dire leur colère. Dans tous les départements il sont appelés à se rassembler devant les CPAM. 

Par Evelyne Jousset

Si l'état a bien décidé de revenir à l'ancienne formule, pour les malades et leurs familles un constat s'impose. les pharmaciens ne pourront répondre à la demande car l’équilibre devrait s’obtenir au plus tôt dans 3 mois. Et le temps presse. 

"On nous a menti"
Lors de son rendez-vous avec la Direction Générale de la Santé, le 25 septembre dernier, L’Association Française des Malades de la Thyroïde (AFMT) a fait les calculs. les stocks d’Eutyroxine ne représentent que 90.000 boites pour 3 mois et le L THYROXINE de Henning Sanofi pour le « 15 octobre » ne représentera que 100.000 boites pour 3 mois.
Selon l’ANSM, « Par la suite, une demande d’autorisation de mise sur le marché du laboratoire, permettra une commercialisation pérenne du produit en France ». Dans quel délais ? La production de L thyroxine goutte va passer de 1,5% à près de 3%. Et cela ne concernera que 5% des 3 millions de malades. 

Pharmaciens, médecins et malades "attendent des actes responsables et assumés, pas des bricolages improvisés". Ils ne veulent pas voir leurs vies entre les  mains des lobbies pharmaceutiques. 

Association française des malades de la thyroide, reçoit des plaintes par milliers et estime que l'Etat ne joue pas son rôle de protecteur. Elle rejoint le Collectif des victimes du nouveau Lévothyrox et appelle ses membres à se rassembler devant toutes les CPAM de la région, symbole du bien public, acquis de l'après-guerre.  

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

La CPAM du Maine-et-loire accentue les contrôles

Près de chez vous

Les + Lus