• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Chaumes-en-Retz : à 14 ans, Luis veut sauver les vignes de ses parents avec une cagnotte solidaire

Luis Briand et son papa Arnaud au milieu des vignes que le collégien de 14 ans veut sauver grâce à une cagnotte lancée sur internet. / © C. Amouriaux
Luis Briand et son papa Arnaud au milieu des vignes que le collégien de 14 ans veut sauver grâce à une cagnotte lancée sur internet. / © C. Amouriaux

Luis Briand vit au milieu des vignes de ses parents. Il sait qu'ils ont de graves difficultés financières. L'adolescent a ouvert une page sur un site de financement participatif pour récolter de l'argent et tenter de sauver l'exploitation.

Par Christophe Amouriaux

Du haut de ses 14 ans, Luis Briand s'est lancé un défi : récolter 300 000 euros sur le site leetchi.com pour aider ses parents viticulteurs. Il a ouvert une page il y quelques jours dans la rubrique "Sauvez une exploitation". Objectif : récolter 300 000 euros. C'est l'argent que ses parents ont perdu après 3 années de gel sur les vignes.
 
Luis Briand veut tout faire pour sauver l'exploitation viticole de ses parents située à l'Ouest de Nantes. / © M. Jaglin
Luis Briand veut tout faire pour sauver l'exploitation viticole de ses parents située à l'Ouest de Nantes. / © M. Jaglin

Luis a eu l'idée d'ouvrir une cagnotte solidaire en entendant parler d'une lycéenne de 15 ans qui habite dans le Lot-et-Garonne. Emilie a elle aussi des parents agriculteurs qui connaissent de grandes difficultés financières. Luis s'est dit : "Pourquoi pas essayer moi aussi pour aider mes parents".

Les agriculteurs, c'est plutôt des gens qui se taisent. Quand on est en difficulté, on a presque honte - Arnaud Briand, papa de Luis

Arnaud Briand, le papa de Luis a d'abord hésité quand son fils lui a parlé de son idée. Mais il s'est laissé convaincre par le projet. Installés seulement depuis 2010, Arnaud et sa femme Erika ont essuyé trois années de gel et une année de grêle avec en plus un redressement judiciaire et un procès en cours contre un prestataire. Ils attendent d'ailleurs l'issue de la procédure judiciaire début avril.

Quand on s'est installés, on savait que ça allait être dur. De là à ce qu'on ait autant de galère, non ! - Karine Briand, maman de Luis

Lancée le 22 février, la cagnotte arrivait modestement à 210 euros après 5 jours. L'objectif des 300 000 euros était encore loin, mais les parents de Luis savaient qu'ils avaient déjà gagné une relation très forte avec leur fils.

On est très fier de lui et de sa démarche, il nous porte - Erika, la maman de Luis

En vidéo, notre reportage sur place avec l'histoire de Luis, les témoignages de son papa Arnaud et de sa maman Erika. Equipe : C. Amouriaux, M. Jaglin et MC Georgelin.


Solidarité, soutien et encouragements


Au lendemain de la diffusion d'un reportage télévisé dans l'édition Pays de la Loire du 19/20 de France 3 ce mercredi soir, la cagnotte a fait un bond significatif passant de 270 euros à plus de 5 000 euros.

En plus des dons, les internautes ont aussi laissé des messages d'encouragements et même de proposition d'aide.

Mes parents ont été agriculteurs et des difficultés, ils ont connu ! Donc bravo pour cette aide que tu leurs apportes ! - Delphine, fille d'agriculteurs

J'adorerai vous aider bénévolement dans vos vignes - Loïc, arrière-petits fils de viticulteur 

 

Détresse des agriculteurs : le coup de gueule de l'acteur Guillaume Canet



En plein salon de l'agriculture à Paris, l'acteur et fils d'éleveur de chevaux Guillaume Canet a pris la parole pour dire l'importance de la détresse des agriculteurs.

"Ces gens ont besoin d'aide, ils ont besoin d'être soutenus, ils ont besoin d'être entendus", explique Guillaume Canet qui s'est engagé auprès de l'association Solidarité Paysans.

► En vidéo, l'interview de Guillaume Canet par Brut.
 


 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus