Hellfest 2018 : le business du tshirt et du sweat à capuche

La foule au stand merchandising du Hellfest 2018 / © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire
La foule au stand merchandising du Hellfest 2018 / © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire

Bandanas, mugs, doudous et autres bodys estampillés Hellfest partent comme des petits pains pendant les trois jours que dure le festival. Le merchandising, un véritable business.

Par Fabienne Béranger

Mélanie vient pour la première fois au Hellfest. Elle vient d'Ancenis et est là pour la journée. 
Au prix de son Pass journée, elle a ajouté 200 euros de produits dérivés Hellfest : "j'ai acheté tshirts, pulls, bracelets pour tout le monde !", explique-t-elle en regardant le contenu de son sac... estampillé Hellfest lui aussi.

Romain vient des Landes. Il a également fait exploser le budget, "tshirt, magnet... tout ce qui peut faire plaisir à mes enfants, pas qu'à moi". Budget total pour le Landais : 350 euros avec "logement, essence, nourriture".
Jean-François dépense pour le merchandising "en moyenne au moins le prix du billet" d'entrée du Hellfest / © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire
Jean-François dépense pour le merchandising "en moyenne au moins le prix du billet" d'entrée du Hellfest / © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire
Comme dirait Jean-François, venu de Notre-Dame-des-Landes, "on se fait plaiz'. Je dépense en moyenne au moins le prix du billet". Il venait au début sur une journée, désormais il prend le pass 3 jours et "réduit au Hellfest" sa présence dans les festivals.

Ce qui part le mieux au stand "Merch" ? "Les tshirts, les sweats et les vestes zippées", explique Romain, responsable des ventes, "on en vend 50 000 sur les trois jours". "Le merchandising a toujours existé et a grossi", poursuit-il, "c'est l'un des postes importants du festival. il y a une forte demande des festivaliers. Un sur trois passe par le merchandising. Les festivaliers achètent groupés pour d'autres, leur famille, leurs amis, leurs collègues".
Romain, à droite, responsable des ventes des produits dérivés au Hellfest / © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire
Romain, à droite, responsable des ventes des produits dérivés au Hellfest / © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire
Comme ces trois Japonais qui, vendredi, ont dépensé 1 400 euros à eux trois, "ils ont acheté l'ensemble des références", précise Romain.

La demande est tellement forte au stand merchandising que, dès vendredi, la paire de chaussettes Hellfest, vendue pour la première fois cette année, était en rupture de stock. Samedi, en début d'après-midi, les stickers spécial voiture et les bandanas étaient également "sold out".

Chiffre d'affaires merchandising pour le festival sur trois jours, 1 million d'euros. Une fièvre acheteuse qui va se poursuivre au delà des trois jours du festival via la vente en ligne. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus