Hellfest 2018 : six questions à... Misanthrope

© Christophe Hargoues
© Christophe Hargoues

Une chose est sûre, le groupe Misanthrope n'aura pas besoin de brancher le GPS dans le van qui le conduira au Hellfest, d'abord parce qu'il vient en voisin, d'Angers plus précisement, ensuite parce que c'est la troisième fois qu'il y est programmé. Un habitué en somme. Interview express...

Par Eric Guillaud

Dans la grande famille du métal, Misanthrope appartient à la branche avant-gardiste tendance métal extrême option persévérant et fidèle, revendiquant le même style depuis ses débuts en 1988, la même maison de disque depuis 1993, le même line-up depuis 2002. Bref une famille dans la famille.

Trente ans de bons et loyaux services, des centaines de concerts et de festivals, une grosse dizaine d'albums, plusieurs participations à des compilations, Misanthrope s'est forgé une sacrée réputation grâce à un répertoire singulier, des mélodies entêtantes, un son puissant, une touche de lyrisme, des claviers et des textes bien évidemment écrits et chantés dans la langue de Molière.

MISANTHROPE - Noyade Abyssale (Official Video) | Holy Records 2017
C’est la treizième édition du Hellfest, ça vous fait peur ?
Gaël Féret (batterie) Absolument pas ! Si vous faites référence au chiffre 13 censé porter malheur, il n'a pas d'importance à mes yeux n'étant pas superstitieux. En revanche, c'est une belle réussite de voir un tel festival perdurer sur autant d'années. Nous sommes impatients d'y être!

Ça représente quoi pour vous de jouer au Hellfest ?
Gaël. C'est une fierté bien sûr ! C'est la troisième fois que nous y sommes programmés et nous sommes toujours ravis de pouvoir nous y rendre.

Quel est le concert ici ou ailleurs qui a marqué votre vie pour l’éternité et au-delà ?
Gaël. C'est très difficile de répondre à une telle question car beaucoup de concerts de Misanthrope m'ont marqué pour différentes raisons. Mais en ce qui me concerne, je crois qu'il s'agissait d'un des concerts que nous avons fait en Roumanie. Celui-ci se déroulait dans un club minuscule qui se trouvait en sous-sol. La salle était pleine à craquer, les fans se trouvaient à quelques centimètres de nous et étaient totalement déchaînés ! C'était complètement fou de ressentir une telle énergie de leur part. C'était un véritable échange et un vrai dépaysement sur bien des points.

Quelle est la chanson stupide qui reste coincée quelque part dans votre tête au point de vous faire honte?
Gaël.
Probablement une venant d'une des nombreuses vidéos débiles qu'on peut trouver sur YouTube mais qui me font beaucoup rire. Alors oui, c'est certainement stupide, mais je n'en ai absolument pas honte. J'assume mon sens de l'humour débile, tout comme le reste du groupe d'ailleurs. :)

Prendrez-vous le temps d'aller voir d’autres groupes pendant le festival et si oui lesquels ?
Gaël.
Personnellement, je ne reste que le vendredi donc j'irai peut-être voir les groupes que je n'ai jamais eu l'occasion de voir comme Rose Tattoo, Hollywood Vampires, Europe et si je suis encore dans les parages Judas Priest. Mais j'avoue que je préfère toujours voir les groupes en tête d'affiche et en salle. Je verrai selon mon humeur du moment.

Pour vos projets d’avenir, vous choisissez l’enfer ou le paradis ?
Gaël. Tant qu'il y a de la bonne musique et qu'on est libres, je suis preneur, peu importe le nom qu'on donne à ce lieu. Ha, et pas trop de monde aussi si possible....

Merci Gaël, merci Misanthrope
Plus d'infos sur le groupe ici
Misanthrope jouera le vendredi 22 juin à 12h50 sur l'Altar

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Gesvre : une famille d'artistes hors norme les Poincheval

Les + Lus