replay

Hellfest 2023. Les coulisses d'un festival d'enfer

Plus sur le thème :

Le 15 juin prochain, Clisson change de peau et revêt son armure de metal. 280 000 fans, bénévoles et invités sont attendus, 180 groupes sont programmés. Avec l’équipe du Hellfest, nous avons poussé les portes de l’enfer... Des loges aux Mainstages, du camping au " Sanctuary ", le nouvel espace de vente des produits dérivés Hellfest

Finie la démesure de 2022, pour rattraper le temps perdu du Covid. Le Hellfest revient sur un seul grand week-end, version habituelle de l’enfer à Clisson depuis 16 éditions. Et les organisateurs n’en sont pas mécontents 

On a fini épuisés l’an dernier ! 

Ben Barbaud co-créateur et directeur du festival

"Et puis faire cette édition historique, c’était nécessaire pour nous retrouver après deux ans sans festival, et aussi pour des raisons économiques. Mais pas sûr que les festivaliers aient envie ou puissent venir tout le temps sur deux week-ends [ndlr : la moitié l’ont fait l’an dernier]. Donc c’est bien que ça reste une édition unique, exceptionnelle ".

Retour donc sur 4 jours de festival, retour aussi de têtes d’affiche déjà venues à Clisson : Kiss, Iron Maiden, Motley Crue,  Skipnot… Mais sur les 180 groupes programmés, la moitié sont au Hellfest pour la 1ère fois.

Les prix chauffent en enfer

Cette année, même en enfer, on connaît l’inflation. Le prix du Pass 4 jours est de 329€, soit 40€ de plus que l’an dernier. "On subit de plein fouet la hausse des prix de l’énergie, les prestations de service pour monter les scènes notamment. Et puis les artistes sont très gourmands, lâche Ben Barbaud. Chaque année, ceux qui rencontrent un certain succès ont tendance à réévaluer leurs prétentions. C’est le cas d’Iron Maiden ". Le groupe britannique se produit le samedi soir. Impossible de connaître le cachet qu’il a négocié avec le Hellfest pour faire étape dans sa tournée européenne.

L'enfer ça consomme, et ce n'est pas très écolo

Mais une chose est sûre : devant la Mainstage 1 la foule sera dense. Jusqu’à 60 000 personnes, soit l’ensemble des festivaliers, peuvent s’y réunir pour les concerts les plus attendus. La consommation en énergie est alors au maximum, au point de faire du Hellfest le site le plus consommateur en énergie de France, l’espace d’un week-end ! La réflexion existe au sein du festival pour diminuer ses consommations et son empreinte carbone. Mais les avancées sont encore très timides et insuffisantes. Même Ben Barbaud le reconnaît. Difficile de toute façon de dire autrement quand on sait que le festival a consommé l’an dernier 300 000 litres de fioul !

Le festival est-il safe ?

Autre sujet polémique autour du festival : sa politique de lutte contre les violences sexistes et sexuelles. Le Hellfest a la réputation d’être un festival bon enfant. Il n’empêche. La récente condamnation de Hellfest productions pour harcèlement moral envers une stagiaire noircit le tableau. Et au-delà, des associations estiment que le festival ne va pas assez loin avec les Hell Watch, cette brigade créée l’an dernier pour prévenir ces violences sur le festival. "Nous allons la muscler cette année, en doublant ses effectifs" précise Ben Barbaud. Et sur le même sujet, ne lui parlez pas de déprogrammer des groupes dont les membres ont été poursuivis (comme Johnny Depp) ou condamnés (comme Tommy Lee, ex-mari de Pamela Anderson, du groupe Motley Crue) dans le passé pour violences conjugales.

" The Sanctuary ", nouveau Temple de la consommation du Hellfest

Les campeurs sont attendus mercredi, à partir de 15h, pour les 1ers concerts à partir de 16h30 le lendemain. La moitié des festivaliers dorment sur ces 40 hectares dédiés aux tentes l’espace de quelques jours. Et beaucoup ne vont pas directement voir les 1ers groupes le jeudi. Ils préfèrent se rendre tout de suite à la boutique du Hellfest. Cette année, un nouveau bâtiment, énorme, a été créé pour accueillir ce magasin XXL. "The Sanctuary " !

Le lieu est encore tenu top secret, sa façade ne sera dévoilée que le 1er jour du festival. Mais on peut d’ores et déjà vous dire qu’il ressemble à un immense temple de style gréco-romain, version noire. Temple de la consommation aussi, car au Hellfest, une très grande partie des festivaliers part avec un souvenir. 40 000 tee-shirts, à 25€ pièce, devraient être vendus en 4 jours ! Plus tous les autres produits.

durée de la vidéo : 00h02mn26s
Au cœur du site demerchandising du Hellfest "The Sanctuary" ©France 3 Pays de la Loire

 

À l'arrière des loges

Une fois habillés des pieds à la tête, voire plus, place, quand même aux concerts, sur l’une des six scènes du festival. Les deux mainstages donnent directement sur un lieu fantasmé par les fans : les loges ! Et pourtant, sur place, rien d’extraordinaire : des modulaires gris, alignés.

Christie est la maîtresse des lieux, responsable de l’accueil des artistes. "Sur place, il y a des ostéopathes, disponibles pour les artistes, mais aussi les bénévoles, parfois éreintés après une journée sur le site. "

Et notre gros boulot, c’est de gérer… Les serviettes ! Car il en faut beaucoup, surtout quand il fait chaud sur scène pour les artistes, et pour les douches ensuite ! 

Christie

Il faut dire que l’an dernier, le Hellfest avait chauffé dur : + 40° sur le 1er week-end, et des centaines de malaises dans le public. Cette année, bonne nouvelle. La météo annoncée est au beau fixe : grand soleil, mais 28° max.

De quoi faire de l’enfer, un vrai paradis 

► Dimanche en politique, spécial Hellfest, ce dimanche 11 juin à 11h25 sur France 3 Pays de la Loire.

► À voir sur france.tv dans notre collection Dimanche en Politique 

► Retrouvez l'ensemble de nos programmes sur  france.tv

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité